Subban se plaît à Nashville

P.K. Subban est passé aux Predators dans l'échange... (Archives, Associated Press)

Agrandir

P.K. Subban est passé aux Predators dans l'échange qui a amené Shea Weber à Montréal.

Archives, Associated Press

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

NASHVILLE - P.K. Subban commence à s'habituer à sa nouvelle vie au Tennessee.

L'ancien défenseur des Canadiens de Montréal a été surpris de voir un groupe de journalistes se présenter devant son casier mardi matin alors qu'il retirait son équipement. Puis, il a allumé. « C'est vrai, on joue contre un club canadien », s'est-il exclamé.

Habitué d'être entouré de nombreuses caméras dans la Métropole, Subban s'habitue tranquillement à être moins sollicité dans le petit vestiaire des Predators.

« C'est amusant d'apprendre à connaître de nouveaux coéquipiers, un nouveau système, ton entourage. C'est un processus pour moi, mais j'ai du fun. Un jour à la fois, il y a bien des détails, comme connaître les tendances d'un nouveau partenaire à la défense. À Montréal, j'ai joué avec un gars (Andreï Markov) pendant six ans... Où j'étais, bien des choses tournaient autour de moi, alors qu'ici, j'essaie d'appuyer l'attaque, des petites choses comme ça », a-t-il raconté.

Malgré la fiche de 3-5-3 des siens avant d'affronter Ottawa, Subban ne trouvait pas que Nashville connaissait un si mauvais début de saison. « C'est très serré dans l'Ouest et si on a un lent départ, alors plusieurs clubs en ont un. Il n'y a que quelques équipes qui ont des débuts fulgurants, le classement est serré », a dit l'auteur de deux buts et quatre passes avec un différentiel de moins-7.

Parlant de début de saison sur les chapeaux de roue, son ancienne équipe se débrouille assez bien merci avec le défenseur acquis contre lui, Shea Weber. Avant d'affronter Boston mardi soir, le Tricolore avait le meilleur dossier de la ligue à 10-1-1.

« C'était la même chose l'an passé, quand tu es dans ce mode, tu ne peux rien faire de mauvais. Je garde encore contact avec plusieurs gars à Montréal, je veux les voir bien faire, surtout un gars comme 'Pricey' (Carey Price) qui a travaillé fort pour revenir au jeu. Si Dieu le veut, on sera les deux clubs en finale de la coupe Stanley, c'est juste là que je ne voudrai pas les voir bien faire », a-t-il lancé, notant qu'il avait été surpris de les voir perdre 10-0 à Columbus vendredi dernier.

L'arrière a une énergie contagieuse qui était peut-être devenue pesante à Montréal, mais qui est bien accueillie chez les Predators.

« Il a été excellent pour nous, il joue bien. C'est évidemment une transition pour lui en débarquant dans un nouveau vestiaire, mais il est très bon dans la chambre. Tout le monde dit qu'il a une grosse personnalité, mais il aime juste jouer au hockey. Il peut être excitant et on va espérer que c'est contagieux, certains d'entre nous sommes ennuyeux parfois », a souligné le capitaine Mike Fisher.

Subban se disait heureux de voir Guy Boucher derrière le banc des Sénateurs. « Je ne suis pas surpris qu'il soit de retour dans la ligue, il a été un excellent entraîneur pour moi à Hamilton et il a fait du bon travail dans la LNH. Je suis convaincu qu'il va être bon pour Ottawa... Il mérite cette chance, je pourrais dire beaucoup de bonnes choses sur Guy », a ajouté Subban, qui a minimisé, comme Erik Karlsson la veille, la rivalité qui l'opposait à ce dernier quand il était à Montréal.

Rendez-vous raté pour Fisher

Mike Fisher a raté deux rendez-vous importants en ce début de semaine.

Mike Fisher... (Archives, Associated Press) - image 4.0

Agrandir

Mike Fisher

Archives, Associated Press

Lundi soir, le capitaine des Predators n'a pu inviter son bon ami Chris Neil à souper. «Carrie (Underwood, sa célèbre épouse) revenait d'une tournée de trois semaines», a-t-il relaté, mentionnant qu'elle avait amené leur fils Isaiah, qui aura deux ans en février, avec elle.

Ensuite, il n'a pu affronter les Sénateurs mardi soir, une blessure à une épaule le forçant à rater un troisième match de suite. «Ça va mieux, j'avais patiné en solitaire depuis deux jours et c'était bien de pouvoir pratiquer avec les gars (mardi matin). Je me sentais bien et j'espère pouvoir revenir très bientôt», a-t-il indiqué.

«Je suis certain qu'il va être là contre nous la semaine prochaine (le 17 novembre), vu que la saison de chasse va être terminée», a blagué Neil, qui ne tenait pas rigueur à son ami pour le souper raté de la veille. «La famille passe toujours en premier», a-t-il dit.

Quand il était à Ottawa, Fisher avait toujours été considéré comme un candidat potentiel à la succession de Daniel Alfredsson comme capitaine. C'est un poste qui lui a finalement été offert l'été dernier quand Shea Weber a été échangé à Montréal.

«C'est un honneur spécial, il n'y a pas de doute. Porter le 'C' et remplacer un gars qui a voulu dire beaucoup pour cette organisation, ce sont de gros souliers à remplir. Je suis heureux de le porter, mais il y a beaucoup de bons leaders ici», a-t-il dit à ce sujet.

Un autre ancien Sénateur se retrouve présentement à Nashville, Cody Bass en étant à sa deuxième année dans l'organisation. «J'espère que j'ai trouvé mon domicile ici, peut-être, après avoir rebondi un peu partout», a confié cet attaquant de quatrième trio qui a joué pour Ottawa et Binghamton entre 2006 et 2011, avant de jouer pour Columbus.

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer