Pas de Classique hivernale devant le parlement

L'organisation des Sénateurs d'Ottawa n'a pas caché être... (Patrick Woodbury, Archives LeDroit)

Agrandir

L'organisation des Sénateurs d'Ottawa n'a pas caché être déçue de la décision du gouvernement de ne pas donner le feu vert à la tenue d'un match de la LNH en plein air sur la colline du parlement en 2017.

Patrick Woodbury, Archives LeDroit

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

Il n'y aura pas de match en plein air opposant les Sénateurs d'Ottawa aux Canadiens de Montréal sur la colline du parlement en 2017.

Un porte-parole de la ministre du Patrimoine canadien, Mélanie Joly, en a fait l'annonce vendredi.

La possibilité de tenir un tel match dans un stade temporaire a été discutée pendant 18 mois avec des partenaires privés, soit les Sénateurs et la LNH, ainsi que publics (la Ville d'Ottawa et la Commission de la capitale nationale, notamment), afin d'incorporer le 100e anniversaire du circuit Bettman aux célébrations du 150e anniversaire de la Confédération, ainsi que de souligner le premier match de la LNH tenu à Ottawa en 1917 entre les deux équipes.

« Comme la tenue d'événements sur le parlement est hautement complexe, incluant le besoin de poursuivre sans interruption les opérations parlementaires, publiques et au niveau de la sécurité, il a été déterminé qu'un match de la LNH dans un stade complet n'était pas faisable et ce n'est plus une des options considérées », peut-on lire dans le communiqué.

L'équipe a évidemment exprimé sa déception envers cette décision.

« Malgré le travail acharné de la LNH et du gouvernement canadien au cours des 18 derniers mois, les Sénateurs d'Ottawa sont déçus pour tous les amateurs de hockey canadien qui n'auront pas la chance d'assister à un match en plein air de la LNH. Être les hôtes d'un match sur la colline du parlement aurait été un événement iconique et historique qui, à notre avis, aurait été la meilleure façon de couronner les célébrations qui dureront toute l'année 2017 afin de souligner autant le Centenaire de la Lique que le 150e anniversaire du Canada », ont fait savoir les Sénateurs par voie de communiqué.

La Place TD, le plan B?

Il est maintenant possible que les Sénateurs et la LNH se tournent vers le plan B, soit la tenue d'un tel match à la Place TD du parc Lansdowne, qui verra sa capacité augmentée avec des estrades temporaires en vue de la présentation du match de la coupe Grey en novembre 2017. Le propriétaire des Sénateurs Eugene Melnyk n'aimait cependant pas trop cette option étant donné que certains revenus de la rencontre iraient aux propriétaires du Rouge et Noir d'Ottawa plutôt qu'à son équipe et à la ligue.

Le maire d'Ottawa Jim Watson a publié un communiqué afin de remercier le gouvernement canadien pour « son examen réfléchi et diligent de la question », disant comprendre l'importance des questions de sécurité et de logistique.

« À la lumière de ces derniers développements, j'ai communiqué avec les Sénateurs d'Ottawa et la LNH afin de voir comment nous pouvons faire progresser la discussion. Nous nous sommes entendus pour poursuivre le dialogue et j'ai hâte de rencontrer les dirigeants des Sénateurs la semaine prochaine », a-t-il ajouté.

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer