Départ rêvé pour Mike Condon

Mike Condon n'a pas eu besoin de faire... (La Presse canadienne)

Agrandir

Mike Condon n'a pas eu besoin de faire des miracles devant son filet, mais il a été très solide quand il a été sollicité.

La Presse canadienne

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

Pas de Craig Anderson, pas trop de problème pour les Sénateurs d'Ottawa.

Bien appuyés par leur nouveau gardien Mike Condon en l'absence de leur gardien numéro un reparti au chevet de son épouse, ils ont arraché un gain de 1-0 aux Canucks de Vancouver jeudi soir au Centre Canadian Tire devant une autre foule décevante de 13 260 spectateurs.

Acquis de Pittsburgh la veille, Condon n'a pas eu besoin de faire des miracles devant son filet, mais il a été très solide quand il a été sollicité, particulièrement en troisième période. En repoussant 27 tirs, il obtenait son deuxième jeu blanc en carrière, au même endroit où il avait remporté sa première victoire en carrière l'an dernier.

Les Sénateurs (7-3-0) n'ont accordé qu'un but à leurs trois derniers matches tandis que les Canucks (4-6-1) encaissaient une sixième défaite d'affilée, eux qui, après avoir été blanchis 3-0 à Montréal mercredi, n'ont pas compté à leurs 142:43 dernières minutes de jeu. Ils ont en plus été blanchis deux fois en 10 jours par Ottawa.

« C'est ce qui avait été dit sur lui. Notre entraîneur des gardiens (Pierre Groulx) avait analysé plusieurs gardiens pour dire qui pourrait être intéressant pour nous, c'était lui qui était au haut de la liste, la raison principale étant son calme et son expérience. J'aurais pensé avoir un gardien nerveux dans une situation comme ça, il a été calme du début à la fin, surtout avec six joueurs à la fin avec des rondelles qui arrivaient de partout », a analysé l'entraîneur-chef Guy Boucher après ce troisième gain d'affilée des siens.

L'ancien cerbère des Canadiens a d'abord frustré Daniel Sedin lors d'une attaque à cinq en début de deuxième tiers, en plus de voir Bo Horvat rater le filet complètement quand il s'est présenté seul devant lui. Il a bien accordé quelques retours un peu gras, mais la défensive a bien réussi à envoyer ces rondelles hors des zones dangereuses rapidement.

En troisième, il s'est signalé sur une échappée de Jannik Hansen, qui avait cependant Dion Phaneuf sur le dos, en plus de repousser Sven Baertschi puis Hansen à nouveau coup sur coup. Et en toute fin de partie, il a brillé contre Loui Ericksson à la porte de son filet.

« J'aime jouer dans la LNH en général, je suis reconnaissant d'être ici et d'avoir une chance de jouer. Les gars ont joué avec beaucoup de coeur devant moi, ça montre le caractère de cette équipe et je suis heureux d'en faire partie », a dit Condon quand il s'est fait demander s'il aimait jouer au CCT.

Les Sénateurs ont bloqué 25 lancers devant lui, dont 22 lors des deux derniers engagements.

« Ce n'était pas un match parfait de ma part, j'ai fait bien des erreurs. J'ai fait quelques bons arrêts, mais je ne m'en souviens plus trop, je suis assez fatigué, je fais un 'blackout' et j'ai juste hâte de me coucher », a-t-il ajouté.

Mike Hoffman a réussi l'unique but du match alors qu'il a sauté sur une rondelle libre dans l'enclave en deuxième après que le gardien Jacob Markstrom ait raté sa tentative de harponnage. Il n'a eu qu'à lancer dans une cage béante pour obtenir son deuxième but de la campagne.

Markstrom s'est bien repris par la suite en sortant la jambière pour frustrer Tom Pyatt sur un retour, et Matt Puempel peu après, un jeu préparé par Bobby Ryan.

Ce deuxième match en peu de temps entre les deux équipes a donné lieu à quelques règlements de compte alors que Mark Borowiecki a livré un furieux combat contre Derek Dorsett et que Zack Smith s'en est pris à la recrue format géant des Canucks, Nikita Tryamkin (6' 7, 255 livres), qui avait sorti le genou contre Chris Kelly. 

Dorsett a aussi cherché à s'en prendre à Erik Karlsson en fin d'engagement, ce qui lui a valu deux mineures contre une pour le capitaine des Sénateurs.

Les Sénateurs (7-3-0) termineront ce séjour à domicile de trois parties samedi soir en recevant les Sabres de Buffalo.

Erik Gudbranson n'a pas réussi à empêcher Mike... (La Presse canadienne) - image 2.0

Agrandir

Erik Gudbranson n'a pas réussi à empêcher Mike Hoffman de marquer l'unique but, jeudi soir.

La Presse canadienne

Hoffman s'illustre encore

Mike Hoffman a réussi l'unique but des Sénateurs dans la victoire contre les Canucks, son deuxième de la saison, après celui qui avait procuré le gain émotif de dimanche à Edmonton.

Ce n'était pas un but particulièrement beau, alors qu'il a profité d'une erreur du gardien Jacob Markstrom. Mais à part ça, il a trouvé le moyen de s'illustrer en défensive. Avec moins de 90 secondes à faire dans le match, il était sur la patinoire pour essayer de protéger cette mince avance. « Tout le monde a joué de façon solide en défensive ce soir. C'était notre tour d'embarquer et voir la confiance des entraîneurs, ça donne certainement un boost à la confiance », a-t-il commenté dans le vestiaire des gagnants.

Surpris

Le franc tireur a été un peu surpris de se retrouver seul dans l'enclave pour son but : « J'essayais juste de faire de l'échec avant et soudainement j'ai eu une mini-échappée. Je voulais refiler à Bobby (Ryan), mais le gardien a tenté de me harponner, je savais que le filet était ouvert, j'ai donc lancé le plus vite possible. »

Pour le reste, c'était la soirée de Mike Condon et tout le monde vantait donc la performance de 27 arrêts du nouveau gardien.

« On s'est peut-être fié un peu trop à lui, estimait Hoffman. Il a fait un travail fantastique et c'est bien de pouvoir gagner des matches 1-0. Il est arrivé tard hier et il a joué aujourd'hui, ce n'était probablement pas le scénario le plus facile pour lui. Mais il a joué un excellent match et on s'en est sorti avec deux points. »

« On voulait aider "Conds" le plus possible, lui parler beaucoup, mais c'est un pro, a souligné le défenseur Marc Méthot de son côté. Il a été fantastique et solide, c'est ça qu'on a besoin pour gagner des matches »

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer