Jour J pour Brassard et Boucher

«Je ne suis pas nerveux», affirme le nouveau... (Patrick Woodbury, LeDroit)

Agrandir

«Je ne suis pas nerveux», affirme le nouveau centre des Sénateurs, Derick Brassard

Patrick Woodbury, LeDroit

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

L'heure du grand début est presqu'arrivée pour Guy Boucher et Derick Brassard.

Le nouvel entraîneur-chef et le nouveau centre offensif seront les points de mire alors que les Sénateurs d'Ottawa vont lancer leur saison 2016-2017 mercredi soir au Centre Canadian Tire avec la visite des jeunes Maple Leafs de Toronto, qui verront leurs recrues Auston Matthews et Mitch Marner disputer leur premier match dans la LNH.

À quelques heures de l'affrontement, les deux anciens de l'organisation des Voltigeurs de Drummondville étaient sereins.

«Je suis calme mais très excité. C'est fantastique d'être de retour, mais ce n'est pas l'affaire de cette journée, ça fait longtemps que notre camp a été lancé et nous avons travaillé fort cet été comme personnel d'entraîneurs. Il est temps que ça commence, il est temps qu'on joue de vrais matches, avec de vrais alignements, et de nous mesurer à de vraies équipes de la LNH», a commenté Boucher après l'entraînement matinal de son club, qu'il n'a pas dirigé sur la glace parce qu'il voulait donner «une pause de moi» à ses joueurs.

Brassard abondait dans le même sens : «Je ne suis pas nerveux. Mes parents ne le sont pas trop non plus, peut-être juste ma mère. Mes deux grand-mères vont être là et ma soeur, ça va être quand même assez spécial. Mais je vais essayer de juste jouer mon match et me concentrer sur ce que j'ai à faire... Comme l'a dit notre 'coach' (Boucher), nous avons fait nos devoirs, nous avons tout fait. Nous sommes prêts à jouer, il faut juste exécuter le plan de match maintenant», a dit le centre gatinois acquis des Rangers de New York cet été.

Craig Anderson sera le gardien partant des Sénateurs et son vis-à-vis sera Frederik Andersen, le nouveau gardien des Leafs acquis d'Anaheim cet été.

Comme prévu, le défenseur de 19 ans Thomas Chabot sera laissé de côté par Boucher, tout comme l'attaquant Matt Puempel. 

L'entraîneur des Leafs Mike Babcock n'hésitera pas à utiliser à profusion ses jeunes comme Matthews, le premier choix au total du dernier repêchage, et Marner, un choix de première ronde en 2015.

«On n'aurait pas assez de joueurs si on ne les faisait pas jouer. Pourquoi ne pas les faire jouer s'ils sont assez bons ? 'Let's go', allez jouer», a lancé le pilote qui a mené le Canada au championnat de la dernière Coupe du monde.

Ce sera la cinquième fois qu'une Bataille de l'Ontario sera disputée en match inaugural, les Sénateurs ayant remporté les quatre précédentes, toutes présentées à Toronto.

Les trios et duos des Sénateurs

  • Mike Hoffman-Kyle Turris-Mark Stone
  • Zack Smith-Derick Brassard-Bobby Ryan
  • Phil Varone-JG Pageau-Tom Pyatt
  • Ryan Dzingel-Chris Kelly-Chris Neil

  • Marc Méthot-Erik Karlsson
  • Dion Phaneuf-Cody Ceci
  • Mark Borowiecki-Chris Wideman
Les trios et duos des Maple Leafs

  • James Van Riemsdyk-Tyler Bozak-Mitch Marner
  • Komarov-Nazem Kadri-Milan Michalek
  • Zach Hyman-Auston Matthews-William Nylander
  • Matt Martin-Peter Holland-Connor Brown

  • Martin Marincin-Morgan Rielly 
  • Jake Gardiner-Connor Carrick
  • Matt Hunwick-Nikita Zaitsev

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer