Smith et Pageau de nouveau réunis

Zack Smith était de retour à l'entraînement de l'équipe... (Patrick Woodbury, Archives LeDroit)

Agrandir

Zack Smith était de retour à l'entraînement de l'équipe jeudi et il entend bien être de la partie vendredi soir, lors de la visite des Sabres de Buffalo au Centre Canadian Tire.

Patrick Woodbury, Archives LeDroit

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

Guy Boucher a eu bien peur pour lui, mais Zack Smith n'était pas trop inquiet.

L'ailier gauche des Sénateurs ne craignait pas avoir subi une fracture à son pied gauche en bloquant un tir à la fin du match hors-concours de mardi dernier à Buffalo, contrairement à son nouvel entraîneur-chef.

Smith était de retour à l'entraînement de l'équipe jeudi et il entend bien être de la partie vendredi soir lors de la visite des Sabres de Buffalo au Centre Canadian Tire qui viendra clore le calendrier pré-saison.

«Ça va bien, un peu essoufflé après avoir raté près d'une semaine d'entraînement, a-t-il indiqué en rentrant au vestiaire. C'était une ecchymose osseuse finalement, mais il a fallu attendre cinq jours pour prendre des radiographies une fois que l'enflure a diminué. Il y a eu un peu d'incertitude, mais ça n'a rien changé à la réhabilitation pour moi, on ne pouvait pas faire de plâtre et je ne pouvais pas marcher dessus de toute façon. C'était frustrant, on se fait souvent frapper sur les patins par des tirs, mais je n'avais jamais raté autant de temps à cause de ça», a raconté Smith, qui a ajouté une pièce de plastique moulant par dessus son patin pour le protéger un peu plus.

Un trio fier

Lors de l'entraînement de jeudi, Smith était de retour aux côtés de Jean-Gabriel Pageau et Tom Pyatt sur le troisième trio, alors que c'est le rapide Ryan Dzingel, qui connaît un fort camp, qui a été inséré à la gauche de Derick Brassard et Bobby Ryan en l'absence de Clarke MacArthur (commotion cérébrale).

«On l'a vu pendant le camp, il peut y avoir des blessures sur le top-6 et je pourrais alors être appelé à monter. Mais j'aime bien être sur une ligne appelée à contrer les meilleurs trios adverses avec Pageau et Pyatt, c'est un rôle qui me convient bien si tout le monde est en santé. Tous les trois, nous sommes fiers de faire ce travail», a noté le compteur de 25 buts l'an dernier à ce sujet.

Pour Guy Boucher, Smith et Pageau sont un duo à peu près inséparable dans son esprit. «À eux deux, ils font une ligne sur laquelle je peux me fier, comme Brassard et Ryan font une ligne à eux deux aussi. Et on sait qu'avec le retour de Mark Stone, lui, Kyle Turris et Mike Hoffman forment une ligne. On cherche un ailier gauche pour Brassard et Ryan alors que la perte de MacArthur laisse un gros trou pour lequel on doit compenser», a-t-il souligné lors de son point de presse.

Stone a participé à l'entraînement de jeudi, après quoi il devait subir son test de base déterminant s'il est bien remis de sa commotion cérébrale subie au premier jour du camp. S'il obtient la note de passage à ce test, il devrait affronter les Sabres et prendre place sur la première unité du jeu de puissance, avec Erik Karlsson, Brassard, Ryan et Hoffman.

Craig Anderson sera devant le filet contre Buffalo, obtenant un deuxième départ consécutif après une absence de cinq jours pour des raisons personnelles.

Des nouvelles de Zibanejad

Impossible de parler à Alain Vigneault - ce que LeDroit a fait mercredi pour discuter de la retraite de Dan Boyle - sans prendre des nouvelles de l'ancien Sénateur Mika Zibanejad, passé à ses Rangers de New York en retour de Derick Brassard cet été.

L'entraîneur-chef gatinois des Blueshirts se disait très satisfait du travail du centre suédois à son camp, alors que Zibanejad a récolté deux buts et trois passes en trois parties hors-concours.

«Il s'est rapporté au camp en excellente forme, a noté Vigneault au sujet d'une critique entendue à l'occasion à Ottawa concernant Zibanejad. Son attitude est excellence, il est très motivé. C'est un gars un peu réservé, donc il doit s'adapter à une grande ville comme New York. Mais jusqu'à maintenant, il va très bien.»

Dzingel impressionne

Ryan Dzingel... (Patrick Woodbury, Archives LeDroit) - image 4.0

Agrandir

Ryan Dzingel

Patrick Woodbury, Archives LeDroit

L'attaquant Ryan Dzingel a été inséré aux côtés de Derick Brassard et Bobby Ryan jeudi et il obtiendra une audition avec eux ce soir contre les Sabres, a déjà annoncé Guy Boucher. Il ne cesse de gagner des points à ses yeux, et pas juste en raison de son coup de patin supérieur à la moyenne.

«Il a une bonne attitude, ça prend ça pour aller trois fois dans le coin avec Dustin Byfuglien (à Winnipeg) comme il l'a fait... Il apprend comment survivre dans la LNH, il est constant offensivement et défensivement. Il m'impressionne depuis le premier jour du camp», a noté Boucher à son sujet.

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer