Thomas Chabot toujours avec les Sénateurs

Premier choix au repêchage de l'an dernier, Thomas... (Etienne Ranger, LeDroit)

Agrandir

Premier choix au repêchage de l'an dernier, Thomas Chabot est l'un des huit défenseurs qui sont toujours au camp des Sénateurs d'Ottawa

Etienne Ranger, LeDroit

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

À leur retour d'un voyage de deux parties hors-concours dans les Prairies canadiennes, les Sénateurs d'Ottawa ont procédé à huit coupes mercredi matin, une liste où on ne retrouvait pas le nom du défenseur de 19 ans Thomas Chabot.

Le premier choix au repêchage de l'an dernier est l'un des huit défenseurs qui sont toujours au camp alors qu'il ne reste plus qu'un match du calendrier préparatoire à disputer, vendredi lors de la visite des Sabres de Buffalo au Centre Canadian Tire. Le Suédois Fredrik Claesson a également survécu au couperet de l'entraîneur-chef Guy Boucher et du DG Pierre Dorion, alors que les six autres défenseurs ont des contrats à un volet (Erik Karlsson, Marc Méthot, Dion Phaneuf, Cody Ceci, Chris Wideman et Mark Borowiecki).

Boucher a d'ailleurs déclaré après le gain de 3-2 en prolongation de son club contre Toronto à Saskatoon qu'il entend commencer la saison avec huit défenseurs et 12 attaquants, ce qui voudrait dire que Chabot ne sera pas renvoyé à son club junior, les Sea Dogs de Saint-Jean, au Nouveau-Brunswick. Il pourrait donc obtenir un essai de neuf parties dans la LNH, après quoi, selon les termes de la convention collective, un 10e match signifierait que la première année de son contrat de trois ans serait écoulée, même s'il devait être rétrogradé plus tard.

« La LNH est une ligue pour les meilleurs et c'est une ligue où il y a des blessures. On ne gardera pas 11 joueurs d'extra, on va garder 12 (attaquants) et 8 (défenseurs). S'il y a une blessure à un attaquant, quelqu'un va être rappelé, donc ça crée de l'espoir dans la Ligue américaine. Chaque semaine, ça peut être quelqu'un de différent. C'est la même chose avec les défenseurs, qui tombent comme des mouches. Nous allons avoir besoin d'aide de gars qui vont être coupés. On les a assez vus au camp pour bien les connaître, il n'y aura donc pas de surprises pour moi et on devrait choisir les bons gars », a indiqué Boucher lors de son point de presse de mardi soir à Saskatoon, enregistré par les caméras de Sens TV.

Chabot a participé à quatre des six parties hors-concours des Sénateurs en calendrier préparatoire, comptant un but tout en écopant de huit minutes de punition. Il a obtenu 10 tirs au but, un sommet parmi les défenseurs de l'équipe. La saison dernière avec les Sea Dogs, il a récolté 11 buts et 47 points en 45 parties, en plus d'amasser trois passes en cinq parties du Championnat mondial junior avec Équipe Canada.

Le hockeyeur originaire de Ste-Marie-de-Beauce n'a pu être joint mercredi alors que les joueurs qui sont toujours au camp ont obtenu une journée de congé.

Parmi ceux qui ont quitté la capitale nationale pour prendre le chemin de Binghamton, on note le gardien Chris Driedger et les attaquants Max McCormick, Chad Nehring et Nick Paul, tandis que trois autres joueurs iront les rejoindre après avoir été soumis au ballottage, soit le défenseur Michael Kostka et les attaquants Mike Blunden et Buddy Robinson. Matt Bartkowski, l'ancien défenseur des Bruins et des Canucks, a pour sa part été libéré de son essai professionnel avec l'équipe.

Il reste encore 15 attaquants au camp, incluant les blessés Clarke MacArthur (commotion cérébrale), Zack Smith (pied) et Curtis Lazar (mononucléose). Matt Puempel, auteur d'un troisième but en matches hors-concours dans le gain de 3-2 contre Toronto à Saskatoon mardi, est toujours à Ottawa, tout comme la surprise du camp, Phil Varone, ainsi que Ryan Dzingel.

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer