Camp terminé pour Logan Brown

Logan Brown... (Etienne Ranger, Archives LeDroit)

Agrandir

Logan Brown

Etienne Ranger, Archives LeDroit

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

Guy Boucher avait promis de faire le ménage au camp des Sénateurs après leurs deux premiers matches hors-concours et le nouvel entraîneur qui semble extrêmement bien organisé n'allait certainement pas déroger de son plan.

Après avoir renvoyé le premier choix Logan Brown ainsi que Maxime Lajoie et Filip Chlapik à leurs équipes juniors plus tôt dans la journée mercredi, il a séparé les 48 joueurs qui sont encore au camp en deux groupes distincts, le groupe «A» pratiquant en soirée au Centre Canadian Tire alors que les joueurs destinés à commencer la saison à Binghamton se sont entraînés au Sensplex. Il a aussi sauté sur la glace pour diriger la circulation pour la première fois, portant une attention particulière au jeu de puissance.

«Je suis impliqué dans un peu tout depuis le début du camp, je dirige les réunions, en groupe et individuellement. Mais c'est une autre étape de réunir le groupe de joueurs qui ont des chances légitimes de se tailler un poste avec l'équipe, pas seulement les vétérans, ça me donne une chance de voir d'autres choses. Des gradins, tu vois des choses que tu ne vois pas sur la patinoire, mais sur la glace, tu vois des détails que tu ne vois pas d'en haut. À ce stade-ci du camp, j'ai eu le meilleur mélange possible des deux, c'est parfait», a indiqué Boucher.

Concernant Brown, le premier choix de l'été dernier qui a été retourné aux Spitfires de Windsor après qu'il ait compté un but contre Toronto lundi à Halifax, Boucher a été élogieux.

«Il a bien fini le camp, il a tous les outils, il a l'intelligence et la protection de rondelle pour jouer dans la LNH un jour. Voir la vitesse du jeu et comment les pros travaillent jour après jour, ça va lui être bénéfique. Il y a une grande différence entre le pro et le junior, c'est toujours un peu un choc quand les juniors viennent ici, ça leur ouvre les yeux. Pour lui comme pour les autres qui sont redescendus, comme Lajoie, ils ont maintenant un objectif à atteindre. C'est encore plus important que n'importe quoi qu'on puisse leur dire, ils ont vu des modèles... J'ai aimé sa progression (à Brown), il a tout ce qu'il faut pour être un excellent joueur ici éventuellement», a-t-il souligné.

Le défenseur Lajoie, un choix de cinquième ronde l'été dernier qui a disputé le match de mardi à Buffalo, devrait être un pilier des Broncos de Swift Current, dans la LHOuest. Le Tchèque Chlapik, choix de deuxième ronde en 2015, sera de retour avec les Islanders de Charlottetown, dans la LHJMQ, où il a récolté 54 points en 52 parties l'an passé.

Avec Mark Stone et Clarke MacArthur qui sont sur la liste des blessés avec des commotions cérébrales, certains jeunes joueurs obtiennent des chances de se faire valoir sur les deux premiers trios de l'équipe, alors que Phil Varone se retrouvait à la droite de Kyle Turris et Mike Hoffman, tandis que Ryan Dzingel prenait place à la gauche de Derick Brassard et Bobby Ryan. Dzingel a connu un bon match avec eux mardi à Buffalo et il devrait être à nouveau à leurs côtés à Montréal jeudi soir.

«Je me sentais bien (mardi), le coach met beaucoup l'accent sur la vitesse et c'est le meilleur aspect de mon jeu, donc j'essaie de montrer que je peux garder le même rythme pendant 60 minutes. Mais ce n'est pas tout d'être rapide, je dois aussi montrer que je peux être premier sur la rondelle et la garder en étant tenace. Il faut que je mette tout ça ensemble», a dit Dzingel, qui a disputé 30 parties à Ottawa l'an dernier (récoltant 3 buts et 9 points).

Dunn remis

À noter également que, l'attaquant gatinois Vincent Dunn est remis de sa blessure à l'aine subie au tournoi des recrues et il patiné avec le groupe B mercredi. Il pourrait affronter les Gee Gees de l'Université d'Ottawa vendredi soir au Complexe sportif Minto

Bon départ pour Brassard

Au lendemain de son début non officiel dans l'uniforme du club de son patelin, Derick Brassard était assez satisfait de sa sortie contre les Sabres à Buffalo. «Ça m'a pris une couple de présences pour rentrer dans le match, ce qui est tout à fait normal. Après ça, quand on a eu des jeux de puissance, ça a donné confiance à un peu tout le monde, on a fait de bons jeux. C'était satisfaisant, mais il y a place à amélioration, c'est certain. Ça a bien "connecté" avec Bobby (Ryan), on essaie encore de s'ajuster à la façon qu'on veut jouer dans la zone offensive et la zone neutre, pour essayer d'attaquer le plus vite possible», a-t-il souligné.

Sieloff relégué au groupe B

Quatre jours après sa mise en échec qui a mis Clarke MacArthur hors de combat, les Sénateurs n'ont toujours pas rendu le défenseur Patrick Sieloff disponible pour les médias afin d'expliquer son geste. Celui-ci a été relégué mercredi au groupe B, les joueurs qui vont commencer la saison à Binghamton. Le joueur acquis contre Alex Chiasson l'été dernier ne jouera pas de match hors-concours avec l'équipe, ce qui était pourtant planifié. «Le retirer est la meilleure chose à faire pour le groupe et pour lui. Tout est correct cependant, il n'est pas à l'écart dans le gymnase. Il faut bien gérer ça et il est où il devait être», a commenté Boucher à ce sujet.

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer