«Une erreur de trop en prolongation»

Mac Bennett des Sabres et Derick Brassard des... (Jeffrey T. Barnes, Associated Press)

Agrandir

Mac Bennett des Sabres et Derick Brassard des Sénateurs luttent pour l'espace devant le gardien Robin Lehner.

Jeffrey T. Barnes, Associated Press

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

Derick Brassard était un peu nerveux à l'idée de disputer un premier match dans l'uniforme des Sénateurs, mardi.

Au moins, il se comptait chanceux de jouer ce match sur la route.

Il a profité de sa soirée à Buffalo pour démontrer qu'il s'entend fort bien avec son nouveau partenaire de jeu, Bobby Ryan. Les deux ont connu de bons moments. 

Brassard a même réussi à sauter sur un retour de lancer de Ryan pour marquer un but au tout début de la troisième période.

Malheureusement, ce but n'a pas suffi. Brassard et Ryan étaient sur la patinoire, en prolongation, lorsque Jake McCabe a marqué le but qui leur a permis aux Sabres de l'emporter, 3-2.

« Nous avons fait de bonnes choses. J'ai été très satisfait de notre rendement pendant 75 % de la troisième période. Nous avons obtenu quelques chances de marquer des buts d'assurance. Nous n'avons pas su les saisir. Nous avons malheureusement encaissé le but égalisateur en fin de troisième. Nous avons commis une erreur de trop en prolongation », a déclaré l'entraîneur-chef Guy Boucher, après la partie, au micro de TSN 1200.

Un autre nouveau venu chez les Sénateurs, Chris Kelly, a participé au pointage. Il a préparé l'autre but de l'équipe. Ce but a été porté à la fiche du vétéran Chris Neil.

Les Sénateurs ont été battus par des joueurs qu'ils connaissent fort bien.

Derek Grant, un joueur qui tente sa chance à Buffalo après avoir passé quelques années dans le système des Sénateurs à Binghamton, a connu un match d'un but et deux mentions d'aide.

Nick Baptiste, un jeune homme qui a grandi à Ottawa, a marqué un but et obtenu une passe.

Robin Lehner, enfin, a été fort convaincant. Utilisé pendant 60 minutes, il a stoppé 37 des 39 lancers dirigés vers lui.

Les gardiens utilisés par Boucher à Buffalo se sont aussi bien débrouillés.

Disputant un deuxième match en autant de soirs, Andrew Hammond a une fois de plus été solide. Il a travaillé pendant les deux premières périodes. Il a été battu une seule fois sur 21 tirs.

« Nous sommes impressionnés. Il est arrivé au camp en forme », croit Boucher.

Matt O'Connor a pris la relève au début de la troisième période.

Craig Anderson devait faire le voyage à Buffalo et obtenir le départ. Un problème de nature personnelle l'a retenu à Ottawa.

Stone de retour sur patins

Bonne nouvelle pour les Sénateurs. Moins d'une semaine après avoir subi une commotion cérébrale mineure, Mark Stone est déjà de retour sur patins. «Il a passé quelques minutes sur la glace, ce matin. Ce fut bref, mais ça s'est bien passé. On peut dire que les choses progressent assez bien dans son cas», a fait savoir Guy Boucher durant sa rencontre avec la presse. Stone n'a toujours pas participé à un match préparatoire, mais on croit qu'il sera à son poste lors du match inaugural de la saison régulière. Boucher n'avait pas de nouvelles à donner quant à l'état de santé de l'autre blessé sérieux de l'équipe. Il s'est contenté de dire que Clarke MacArthur n'est pas passé au Centre Canadian Tire, mardi. «Il respecte le protocole. C'est à peu près tout ce que je peux vous dire à son sujet. Il est resté chez lui aujourd'hui. Il se repose.» Plusieurs joueurs communiquent avec MacArthur en lui envoyant des textos.

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer