Un échange qui réjouit Chiasson

Alex Chiasson n'a pas répondu aux attentes à... (Étienne Ranger, Archives LeDroit)

Agrandir

Alex Chiasson n'a pas répondu aux attentes à Ottawa, après avoir été obtenu en retour de Jason Spezza. Il a cumulé 19 buts et 21 passes pour 40 points en 153 parties lors de ses deux saisons avec les Sénateurs.

Étienne Ranger, Archives LeDroit

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

On ne saura jamais si l'arrivée d'un nouvel entraîneur en Guy Boucher aurait permis à Alex Chiasson de finalement éclore avec les Sénateurs d'Ottawa.

Ces derniers l'ont échangé lundi aux Flames de Calgary, obtenant en retour le défenseur Patrick Sieloff, un ancien choix de deuxième ronde en 2012 âgé de 22 ans.

L'attaquant québécois de 25 ans qui s'était amené dans la capitale dans la transaction envoyant Jason Spezza à Dallas il y a deux ans retrouvera plutôt son ancien entraîneur avec les Stars, Glen Gulutzan, récemment nommé comme successeur à Bob Hartley à Calgary.

Une transaction qui fait l'affaire de l'attaquant originaire de St-Augustin-de-Desmaures, près de Québec, qui a accepté un contrat d'un an pour 800 000 $ avec les Flames alors que les Sénateurs refusaient pour leur part de lui faire une offre qualificative à son salaire de l'an dernier (1,2 million $).

« Je vois ça comme une belle opportunité d'aller dans une nouvelle équipe et de relancer ma carrière, a-t-il confié en retournant un appel du Droit. Veux, veux pas, les choses étaient plus difficiles pour moi à Ottawa. Je n'ai rien de négatif à dire sur l'organisation, j'ai vécu une belle expérience en jouant près de ma famille et je me suis fait de bons amis dans l'équipe. Mais là, je vais avoir une autre chance avec un entraîneur qui m'a bien connu à mes débuts à Dallas. »

Chiasson avait amorcé sa carrière en force à Dallas en comptant six buts à ses six premiers matches à la fin de la saison 2012-2013, jouant sur un premier trio avec Jamie Benn et Ray Whitney. Passé à Ottawa à l'été 2014 en même temps que Nick Paul et Alex Guptill (échangé depuis à Buffalo), il a obtenu à l'occasion des chances de se faire valoir sur un des deux premiers trios, mais il s'est retrouvé la plupart du temps sur une quatrième ligne.

« Au début avec Paul MacLean, ça allait assez bien pour moi. Mais sous Dave Cameron, mon rôle s'est mis à changer souvent. Je pouvais être à l'aile gauche du quatrième trio un jour, puis à droite sur le deuxième le lendemain... C'est dur de prédire si ça aurait été différent (sous Guy Boucher). À Calgary, on me dit que je devrais jouer avec un centre comme Sean Monahan, Sam Bennett ou Mikael Backlund. C'est une belle chance qu'on me donne et j'ai un contrat d'un an pour montrer ce que je peux faire », espère-t-il.

Le fait de ne plus être un des joueurs échangés contre Spezza devrait l'aider, pense-t-il. « Là-bas, il n'y aura aucune pression sur moi, je vais juste pouvoir jouer », dit celui qui a récolté 19 buts, 21 passes pour 40 points en 153 parties avec les Sénateurs.

Sieloff, un Américain originaire du Michigan, a été ralenti par des blessures depuis qu'il a fait le saut chez les professionnels, mais il a compté un but gagnant à son seul match dans la LNH la saison dernière contre le Minnesota. En 52 parties avec le Heat de Stockton dans la Ligue américaine, il a récolté deux buts, neuf passes.

Les autres agents libres

Comme il fallait s'y attendre, Ottawa a refusé de faire une telle offre qualificative au défenseur Patrick Wiercioch pour 2,7 M $, ce qui lui permet de devenir joueur autonome sans compensation immédiatement. Cet ancien choix de deuxième ronde aura passé six saisons dans l'organisation des Sénateurs, se contentant de cinq passes la saison dernière. Son agent Kurt Overhardt n'a pas donné suite à une demande entrevue lundi.

Des offres qualificatives ont été déposées aux vétérans Cody Ceci et Mike Hoffman, tout comme aux espoirs Matt Puempel, Ryan Dzingel, Max McCormick, Freddy Claesson et Casey Bailey. Les joueurs des mineures Travis Ewanyk, Jérôme Leduc et Troy Rutkowski n'en ont pas reçu.

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer