Alfredsson garde son poste de conseiller

Daniel Alfredsson sera de retour à titre de... (Patrick Woodbury, Archives LeDroit)

Agrandir

Daniel Alfredsson sera de retour à titre de conseiller principal des opérations hockey pour les Sénateurs.

Patrick Woodbury, Archives LeDroit

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

Daniel Alfredsson avait déjà annoncé son intention de ramener sa famille à Ottawa, il ne restait qu'à savoir quel poste il occuperait avec les Sénateurs d'Ottawa.

On le sait maintenant, il conservera les mêmes fonctions que la saison dernière, soit celles de conseiller principal des opérations hockey. L'ancien numéro 11 des Sénateurs a accepté une prolongation de contrat d'un an, a annoncé le club lundi.

Âgé de 43 ans, Alfredsson a touché à plusieurs sphères différentes des opérations hockey l'an passé, donnant un coup de main aux entraîneurs à l'occasion lors des entraînements en plus de faire du dépistage et de la gestion avec les dirigeants de l'équipe. Il n'était pas intéressé au poste d'entraîneur adjoint à Guy Boucher qu'il reste à combler, ni à un poste d'adjoint au directeur général Pierre Dorion ou toute autre fonction aux responsabilités mieux définies au sein de la direction.

« Je suis heureux de continuer dans le même poste que l'an dernier, ce fut un beau défi personnel d'apprendre un nouveau poste et tout ce qui vient avec. J'ai pu toucher à plusieurs aspects des opérations hockey et j'espère pouvoir aider et contribuer encore plus cette année, en ayant plus d'expérience », a indiqué Alfredsson lors d'un appel-conférence avec les médias locaux après la confirmation de son retour.

« Je n'ai rencontré Guy (Boucher) et Marc (Crawford, son associé) que brièvement, je suis certain qu'on va se parler de mon rôle d'ici au début de la saison, de même qu'avec Shean Donovan (responsable du développement des joueurs). Ils vont avoir un gros mot à dire là-dedans... Mais je n'étais pas intéressé à un poste différent, en déménageant la famille, avec le hockey et le changement d'écoles, ça va être une année trépidante, je pensais que ce serait parfait de garder le même poste pour une autre année et Pierre était d'accord », a ajouté le père de quatre enfants, qui a habité à Detroit lors des deux dernières années après avoir disputé une dernière saison comme joueur avec les Red Wings en 2013-2014.

Occupé qu'il est à préparer sa participation à un premier repêchage, la semaine prochaine à Buffalo, Alfredsson n'a pas encore déterminé de date pour le déménagement, étant toujours à la recherche d'une nouvelle résidence dans la capitale. 

La direction se réjouit

Son patron Pierre Dorion est content de le garder en poste, lui.

« Daniel apporte une perspective rafraîchissante et un regard unique sur notre travail au sein des opérations hockey. Nous estimons que nous pourrons nous inspirer de ses expériences de l'an dernier et qu'il continuera à être un atout indispensable pour notre personnel », a dit Dorion par voie de communiqué. 

« Nous sommes ravis de retrouver Daniel au sein du département hockey des Sénateurs, a pour sa part souligné le propriétaire Eugene Melnyk. Il est merveilleux de savoir que Daniel et sa famille seront de retour à Ottawa et qu'ils s'établiront de nouveau dans la capitale nationale. Je me réjouis de la contribution que Daniel saura apporter de nouveau au sein de notre club de hockey et de notre communauté. »

Faut-il rappeler que Daniel Alfredsson, 43 ans, a disputé 17 de ses 18 saisons dans la LNH dans l'uniforme des Sénateurs, dont il est le meneur de tous les temps pour les buts, aides et points autant en saison (426-682-1108) qu'en séries (51-49-100), entre autres records de la franchise qu'il détient.

Un «événement de marque» relié aux Sénateurs

Le bureau d'Ottawa 2017 et les Sénateurs d'Ottawa ont convié les médias locaux à une conférence de presse mardi après-midi pour dévoiler les détails d'un « événement de marque dont le but sera d'honorer l'un des symboles les plus marquants du Canada à l'occasion du 150e anniversaire de notre pays », est-il spécifié. L'invitation précise cependant qu'il ne s'agit pas là d'une annonce reliée à la tenue d'un match en plein air des Sénateurs, convoité par le propriétaire de l'équipe Eugene Melnyk ainsi que le maire Jim Watson dans le cadre de ces célébrations ainsi que celles entourant le centenaire de la LNH. 

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer