Le vrai Macoy Erkamps s'est révélé à Brandon

Le défenseur des Wheat Kings, Macoy Erkamps, lors... (Courtoisie, Brian Liesse)

Agrandir

Le défenseur des Wheat Kings, Macoy Erkamps, lors du triomphe des siens la semaine dernière.

Courtoisie, Brian Liesse

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

Francis Perron n'est pas le seul espoir des Sénateurs d'Ottawa qui a été le premier à toucher un trophée de championnat au hockey junior cette saison.

Le défenseur Macoy Erkamps a imité le capitaine des Huskies de Rouyn-Noranda vendredi dernier alors que ses Wheat Kings de Brandon ont remporté le titre de la Ligue de hockey de l'ouest grâce à un gain de 8-4 contre les Thunderbirds de Seattle.

Le hasard faisant bien les choses, le capitaine et défenseur du premier duo des champions de l'Ouest risque d'être sur la glace souvent en même temps que le joueur le plus utile des séries et de la saison dans la LHJMQ quand leurs clubs vont croiser le fer lors de leur premier match du tournoi de la coupe Memorial de Red Deer, en Alberta, qui aura lieu samedi soir.

«On n'a pas encore regardé de vidéo des Huskies, j'imagine qu'on va commencer à se préparer pour eux dans les prochains jours. Mais j'ai entendu parler de Perron, il paraît qu'il est tout un joueur et c'est certain qu'on devra le surveiller de près», a confié Erkamps en entrevue avec le Droit mardi, à la veille du départ de son club pour l'Alberta.

Comme les champions de la LHJMQ, les Wheat Kings auront eu une semaine pour décompresser un peu après leur titre remporté de façon assez expéditive, en cinq parties également. Les trois premiers matches ont été âprement disputés, Brandon remportant trois gains en prolongation par des marques identiques de 3-2.

«Ce furent trois victoires arrachées difficilement, on tirait de l'arrière en troisième période chaque fois et nous sommes revenus. C'est de la bonne adversité que nous avons affrontée, ça devrait nous servir à la coupe Memorial», souligne Erkamps.

Aucun regret

Arrière de 20 ans qui a accumulé 71 points, dont 13 buts, en saison régulière, il a été mis sous contrat comme agent libre au début des séries éliminatoires par les Sénateurs, qui lui ont consenti un contrat d'entrée de trois ans même s'il n'a jamais été repêché.

«Je ne suis pas allé au repêchage lorsque c'était mon année (en 2013) vu que je n'étais pas certain d'être choisi. Mais les Sénateurs m'ont ensuite invité à leur camp de développement cet été-là, quand j'avais 17 ans. Je n'ai pas eu d'invitation l'année suivante, puis je suis allé au camp de développement des Blues de St. Louis l'été passé. Cette saison, je me concentrais sur ma saison et j'ai été presque en état de choc quand mon agent m'a dit qu'il avait une offre de contrat des Sénateurs. C'était un moment incroyable, mais je n'ai pas pu le savourer trop longtemps vu qu'on était en pleines séries», a-t-il relaté.

Auteur de 4 buts et 14 points avec un excellent différentiel de plus-24 en séries, le hockeyeur natif de Delta, en Colombie-Britannique, n'était pas certain de vouloir poursuivre sa carrière quand il a été échangé de Lethbridge à Brandon il y a deux ans. Mais il ne regrette certes pas sa décision maintenant.

«Nous avions connu trois saisons difficiles à Lethbridge (aucune participation aux séries) et je n'étais pas certain de ce que je voulais faire. Finalement, ce fut la meilleure chose qui pouvait m'arriver. Je suis arrivé dans un club où le système de jeu demandait aux défenseurs d'appuyer l'attaque, ce qui m'a pris du temps à m'ajuster, mais j'ai porté ça à un autre niveau cette saison alors que j'ai été nommé capitaine au camp», note le numéro 20 des Wheat Kings, l'ancien club de l'attaquant des Sénateurs Mark Stone.

En terminant l'entrevue, il fallait bien demander à Erkamps quelle est l'origine de son prénom original. «Je ne sais pas exactement, il faudrait que je vérifie avec mes parents, mais sauf erreur, ça a à voir avec un groupe de musique qu'ils aimaient, The Real McCoys», a-t-il rétorqué en riant.

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer