Karlsson retourne à Las Vegas

Le défenseur des Sénateurs, Erik Karlsson, a déjà... (John Locher, Archives AP)

Agrandir

Le défenseur des Sénateurs, Erik Karlsson, a déjà remporté le trophée Norris à deux reprises.

John Locher, Archives AP

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

Pendant qu'il se promène en Nouvelle-Zélande et en Australie, Erik Karlsson a obtenu la confirmation qu'il devra retourner à Las Vegas en juin.

Sans grande surprise, le capitaine et défenseur des Sénateurs d'Ottawa a été nommé finaliste pour le trophée James-Norris de défenseur par excellence de la LNH en 2015-2016, un titre qu'il a déjà remporté à deux reprises: l'an dernier et en 2011-2012.

Comme il fallait s'y attendre, ses deux rivaux lors de la remise de prix qui aura lieu le 22 juin sont Drew Doughty, des Kings de Los Angeles, et Brent Burns, des Sharks de San Jose.

Karlsson a établi un record d'équipe la saison dernière pour les passes (66) et les points par un défenseur (82), lui qui est devenu le premier défenseur à avoir une moyenne d'au moins un point par match depuis la saison 1995-1996, quand Brian Leetch, des Rangers de New York (85 points), et Raymond Bourque, des Bruins de Boston (82), ont tous deux réussi l'exploit.

C'était la troisième saison de suite où il dominait la LNH pour les points marqués par un défenseur - et la quatrième fois en cinq saisons. L'année où il n'était pas le meneur à ce chapitre (2012-2013), il avait raté la majorité de la saison écourtée par un lock-out en raison d'un tendon d'Achilles déchiré par un coup de patin de Matt Cooke. Il a joué toutes les 82 parties des trois saisons subséquentes.

«Erik a eu une année record et nous sommes également satisfaits de la saison qu'il a connue en tant que capitaine. Il est vraiment un des joueurs les plus dynamiques de la ligue. Je pense que la chose la plus encourageante pour moi concernant la saison d'Erik est que même s'il a été très bon, il sait qu'il peut s'amener lui-même et amener l'équipe à un autre niveau. C'est excitant pour moi», a commenté le directeur général Pierre Dorion par voie de communiqué.

Karlsson a aussi été premier dans la LNH pour le temps passé sur la glace en moyenne par partie (28:58 minutes).

Doughty et Burns

Finaliste l'an dernier, alors qu'il avait obtenu plus de votes de première place que Karlsson, Doughty a terminé au troisième rang au niveau du temps de glace, aidant les Kings à terminer parmi les cinq meilleures équipes au niveau des buts alloués. Il a récolté 14 buts et 51 points et son différentiel de plus-24 était un sommet personnel dans la LNH. 

Burns est un finaliste pour la première fois, lui qui a établi des records d'équipe chez les Sharks pour les buts (27), les passes (48) et les points (75) par un défenseur. Il a aussi établi un autre record avec ses 353 tirs au but.

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer