Changements en vue à Binghamton

Le propriétaire des Sénateurs, Eugene Melnyk, a promis... (Patrick Woodbury, Archives LeDroit)

Agrandir

Le propriétaire des Sénateurs, Eugene Melnyk, a promis des changements majeurs. Le même renouveau se fera sentir au club-école de Binghamton.

Patrick Woodbury, Archives LeDroit

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

Alors que des changements majeurs chez les Sénateurs d'Ottawa ont été promis par le propriétaire Eugene Melnyk après leur saison décevante, il en va de même pour leur club-école des Senators de Binghamton.

En fait, dans le nord de l'État de New York, un changement de la garde a été effectué avant même que la saison ne prenne fin et que l'entraîneur-chef Luke Richardson annonce sa décision de quitter le navire après quatre ans à la barre de l'équipe.

Le 27 février dernier, les petits Senators avaient conclu une transaction majeure - pour les mineures - impliquant sept joueurs et un choix de repêchage conditionnel, les attaquants Jason Akeson et Phil Varone ainsi que le défenseur Jérôme Gauthier-Leduc étant acquis des Americans de Rochester en retour des attaquants Eric O'Dell et Cole Schneider en plus des défenseurs Alex Guptill et Michael Sdao.

L'ambiance morose dans le vestiaire du Floyd L. Maines Veterans Memorial Arena s'est apparemment assainie d'un seul coup avec ce grand coup tenté avec le dg des Sabres de Buffalo, Tim Murray.

«Sur papier, nous pensions avoir assemblé une bonne équipe pour cette saison. Mais quand tu montes une équipe, tu ne sais jamais si la chimie entre les joueurs va s'établir comme il faut, confiait Richardson lundi en marge de l'annonce de son départ. Nous avons connu un très mauvais début de saison et on n'a jamais réussi à s'en remettre avant de conclure l'échange. Si on l'avait fait en novembre plutôt qu'à la fin février, probablement qu'on aurait pu se qualifier pour les séries éliminatoires.»

Les chiffres donnent raison à Richardson: après la transaction, le club a présenté une fiche de 10-8-3-0, malgré le fait que plusieurs de ses piliers à la ligne bleue - Michael Kostka et Fredrik Claesson - ont été rappelés à Ottawa en raison des blessures à Dion Phaneuf et Mark Borowiecki. Avant l'échange, l'équipe avait un dossier de 21-30-3-1.

Il ne devrait pas être plus facile d'apporter d'autres changements en profondeur à l'alignement du club-école en vue de la saison 2015-2016 qu'à Ottawa alors que plusieurs vétérans acquis l'été dernier pour encadrer les jeunes joueurs de l'organisation avaient paraphé des contrats d'un an seulement. Les Kostka, Varone, Akeson, Dave Dziurzynski, Mark Fraser et Matt Frattin sont des joueurs autonomes sans restriction cet été, alors que des restrictions sont imposées aux Buddy Robinson, Matt Puempel et Ryan Dzingel - qui ont tous terminé la saison à Ottawa - ainsi qu'aux Max McCormick, Casey Bailey, Travis Ewanyk, Jérôme Gauthier-Leduc et Troy Rutkowski.

Varone, qui a disputé le dernier match de la saison régulière, et Akeson, qui est originaire de Gloucester, ont récolté plus d'un point par match après leur arrivée à Binghamton, donc il risque d'y avoir un intérêt pour les rapatrier.

Luke Richardson a été à la tête des... (Patrick Woodbury, Archives LeDroit) - image 2.0

Agrandir

Luke Richardson a été à la tête des Senators de Binghamton pendant quatre saisons. Il n'a pas réussi à qualifier le club-école pour les séries éliminatoires lors de la dernière campagne.

Patrick Woodbury, Archives LeDroit

Quelques bons espoirs de l'équipe sont aussi assurés de se greffer au club, qui a récemment annoncé les mises sous contrat de l'attaquant Francis Perron, des Huskies de Rouyn-Noranda (joueur par excellence de la LHJMQ en saison régulière), et des défenseurs Andreas Englund, choix de deuxième ronde en 2014, et Macoy Erkamps, un agent libre auteur de 71 points en 72 parties cette saison à Brandon, dans la Ligue de hockey de l'Ouest.

L'attaquant de 19 ans Gabriel Gagné, qui connaît de bonnes séries avec Shawinigan (6 buts et 12 points en 11 parties) pourrait aussi se greffer au groupe s'il est mis sous contrat. Il est un choix de deuxième ronde l'an dernier.

La seule position où il devrait en théorie y avoir de la stabilité à Binghamton l'an prochain est devant le filet, alors qu'à moins d'une transaction impliquant Craig Anderson ou Andrew Hammond, le chemin vers Ottawa est bloqué pour Matt O'Connor et Chris Driedger.

Ce dernier a été nommé le joueur le plus utile à son équipe cette saison alors qu'il s'est imposé comme gardien numéro un (fiche de 18-15-4, moyenne de 2,83 et taux d'efficacité de ,912), profitant des ratées d'O'Connor à sa saison recrue (10-20-3, 3,31, ,895). Celui-ci avait été mis sous contrat il y a un an après avoir connu beaucoup de succès dans les rangs universitaires avec Boston University.

Une entrevue pour Yeo

Mike Yeo... (Archives AP) - image 4.0

Agrandir

Mike Yeo

Archives AP

Le nouveau directeur général des Sénateurs, Pierre Dorion, a mis son chapeau de dépisteur cette semaine alors qu'il assiste au Championnat mondial U18 présenté à Grand Forks, au Dakota du Nord. Mais ça ne l'empêche pas de commencer à défricher le terrain dans sa recherche d'un successeur à Dave Cameron comme entraîneur-chef.

Selon TSN, Dorion a rencontré un premier candidat au cours de la dernière fin de semaine: l'ancien entraîneur du Wild du Minnesota, Mike Yeo. Âgé de 42 ans, Yeo a été congédié en février dernier, mais il avait auparavant réussi à mener le Wild en séries lors de ses quatre premières saisons à leur barre, incluant deux incursions en deuxième ronde. Il a présenté une fiche en carrière de 173-132-44. Comme Cameron, Yeo a été nommé comme entraîneur adjoint avec Équipe Canada en vue du prochain Championnat mondial, le mois prochain en Russie.

D'autres candidats libres comme l'air, comme Guy Boucher, Marc Crawford et Randy Carlisle, pourraient aussi être rencontrés par Dorion dans un avenir rapproché.

Une visite de Caggiula

Toujours selon TSN, le joueur par excellence du dernier Frozen Four, Drake Caggiula, effectuera une visite à Ottawa la semaine prochaine dans le cadre d'une tournée des six équipes finalistes pour l'obtention de ses services.

L'attaquant de 21 ans, qui a mené l'Université du Dakota du Nord au titre de la NCAA, était à Philadelphie lundi. Il devrait passer par Edmonton et Vancouver la semaine prochaine, avant de passer par la capitale fédérale. Les Blackhawks de Chicago et les Sabres de Buffalo seraient les deux autres clubs à ses trousses.

Caggiula, qui fait 1,78 m (5' 10") et 82 kg (180 livres), a récolté 25 buts et 51 points en 39 parties cette saison.

Chabot se mérite une étoile

Thomas Chabot... (Patrick Woodbury, Archives LeDroit) - image 7.0

Agrandir

Thomas Chabot

Patrick Woodbury, Archives LeDroit

L'espoir des Sénateurs Thomas Chabot, leur choix de première ronde de l'été dernier, a été nommé mardi le joueur par excellence de la dernière semaine dans la Ligue canadienne de hockey.

Au cours de la période visée, le défenseur de 19 ans a amassé 10 passes en quatre matches, présentant aussi un différentiel de +2

Il a commencé la semaine en égalant le record d'équipe pour le plus de passes par un défenseur dans un match de séries lors du troisième match de la série opposant ses Sea Dogs de Saint-Jean aux Screaming Eagles du Cap-Breton. Blanchi au duel suivant, il a ensuite obtenu deux passes lors du cinquième match, puis à nouveau quatre lors du suivant dans un gain de 5-4 qui égalait la série 3-3. Le septième match de la série était présenté mardi soir.

En séries, il est le quatrième meilleur compteur de la LHJMQ avec ses 16 points en 11 parties. 

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer