Avenir incertain pour Dave Cameron

Le nouveau directeur général, Pierre Dorion, n'a pas... (Archives, Agence France-Presse)

Agrandir

Le nouveau directeur général, Pierre Dorion, n'a pas garanti le retour de l'entraîneur-chef pour la saison 2016-2017.

Archives, Agence France-Presse

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

L'entrée en scène de Pierre Dorion comme nouveau dg des Sénateurs n'a pas été accompagnée d'une annonce concernant l'avenir derrière le banc de Dave Cameron. Ça ne devrait cependant pas trop tarder.

«Il va y avoir des rencontres avec Dave et les autres entraîneurs, et une décision va suivre. Aujourd'hui, le sujet du jour est le changement au niveau de la structure de gestion. Il faut surtout parler de Bryan (Murray). Nous allons avoir des discussions au cours des prochaines semaines», a déclaré Dorion dimanche.

Celui-ci a laissé entendre qu'il consultera son nouveau conseiller et mentor, Murray, avant de prendre sa décision. Il en ira de même avec les rôles de l'autre ancien assistant au dg, Randy Lee, ainsi que de Daniel Alfredsson, qui occupait un poste de conseiller spécial aux opérations hockey cette saison.

«Je suis un consultant et je vais donner mon opinion quand je serai consulté. J'aime l'idée que ce soit Pierre qui prenne les décisions finales», a dit Murray à ce sujet.

Les commentaires du propriétaire Eugene Melnyk au sujet de certaines décisions «idiotes» prises par Cameron laissent entrevoir que son emploi est en danger, même s'il reste deux autres années à son contrat.

Ironiquement, en allant battre les Bruins de Boston 6-1 samedi au TD Bank Garden, la troupe de Cameron pourrait bien aussi avoir scellé le sort de leur entraîneur Claude Julien. Plusieurs le verraient bien revenir dans son patelin diriger les Sénateurs s'il est congédié à «Beantown», mais plusieurs autres équipes pourraient s'intéresser à ses services. L'entraîneur originaire du secteur Orléans est cependant un ami de longue date de Pierre Dorion.

Un changement derrière le banc des Sénateurs serait le septième depuis l'été 2007, incluant le retour de Murray par intérim au cours de la saison 2007-2008. Ce manque de stabilité est une des plus grandes critiques envers Murray, autant sinon plus que certains échanges douteux.

«J'y ai pensé beaucoup et étant un ancien entraîneur, j'étais probablement trop critique... Nous avons voulu donner des chances à des entraîneurs issus de l'organisation, venant de Binghamton ou ayant été adjoints ici, comme John Paddock et Cory Clouston. Ils semblaient bien cadrer quand on faisait des entrevues, mais être entraîneur dans la LNH, c'est très difficile... Je suis déçu de quelques embauches que j'ai faites, ça n'a pas marché», a dit Murray dimanche.

Dorion entend parler à tous les joueurs au cours de la journée de lundi et il est acquis qu'ils seront interrogés sur le travail de Cameron et ses assistants Jason Smith et André Tourigny derrière le banc. «Il va y avoir des conversations difficiles (lundi) alors que le produit sur la glace doit être meilleur», a-t-il dit.

«Parfois, on juge très rapidement. Il y aura des changements, mais nous allons prendre notre temps pour les faire et on va s'assurer que chaque changement que nous allons effectuer sera approprié», a ajouté Dorion.

Celui-ci s'est dit à l'aise avec le talent qui est à sa disposition, ayant mentionné la présence du capitaine Erik Karlsson, «le meilleur défenseur de la LNH», du gardien Craig Anderson, des trois autres premiers défenseurs du club (Marc Méthot, Dion Phaneuf et Cody Ceci), ainsi que d'attaquants solides comme Bobby Ryan, Kyle Turris, Clarke MacArthur, Mark Stone et Mike Hoffman, en plus de Jean-Gabriel Pageau et Zack Smith. Il a aussi parlé d'espoirs de premier plan en Thomas Chabot et Colin White, les deux premiers choix de l'été dernier.

«À l'avenir, j'espère conclure autant de bons échanges que Bryan. On ne doit pas oublier qu'il est allé chercher un gardien numéro un en Craig Anderson, un centre de haut niveau en Kyle Turris et son dernier échange a été d'obtenir Dion Phaneuf, qui apporte beaucoup de caractère et d'éléments intangibles», a aussi mentionné le nouveau directeur général.

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer