Une victoire pour les adieux de Chris Phillips?

L'attaquant recrue Buddy Robinson a profité du match... (Sean Kilpatrick, PC)

Agrandir

L'attaquant recrue Buddy Robinson a profité du match de jeudi pour marquer son premier but dans la LNH.

Sean Kilpatrick, PC

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

Il y a au moins un joueur qui n'oubliera jamais le dernier match local de cette saison pas très mémorable des Sénateurs d'Ottawa. Et un vieux vétéran aussi, même s'il n'a pas joué.

L'attaquant recrue Buddy Robinson en a profité pour marquer son premier but dans la LNH, à seulement sa deuxième partie, pour aider son club à au moins finir sur une bonne note devant ses partisans, avec un gain de 3-1 devant une bruyante salle comble de 19 165 amateurs au Centre Canadian Tire.

C'était la soirée d'appréciation des partisans et après coup, le défenseur Chris Phillips a sauté sur la glace avec ses coéquipiers en équipement complet pour remettre un bâton à un partisan chanceux et saluer les amateurs, probablement pour la dernière fois. Il était entouré de toute sa famille après la rencontre

«Je voulais le faire non pas parce que c'est ça (un dernier salut avant la retraite), mais parce que ça pourrait potentiellement l'être. Je dois penser et prendre une décision cet été, donc je voulais en profiter ce soir. Cette saison a été très frustrante, c'est certain. La chirurgie avait bien été, je pensais jouer cette saison, mais je n'ai pas été en santé pour jouer. Maintenant, on verra si mon dos me permettra de prendre la décision (de tenter un retour)», a dit l'arrière de 38 ans qui a raté toute la campagne.

Pour en revenir au match, Robinson a fait dévier un tir de la pointe de Cody Ceci derrière le gardien substitut Al Montoya à mi-chemin du deuxième engagement pour porter l'avance des siens à 2-0.

Ce but s'est avéré celui de la victoire puisque l'éternel Jaromir Jagr a réussi à réduire l'écart de moitié au début du troisième tiers quand il a été repéré à l'embouchure du filet par Aleksander Barkov. Il a pris en défaut le gardien Craig Anderson, qui a repoussé les 33 autres tirs des visiteurs pour sa 31e victoire de la saison, portant sa fiche contre les Panthers à 13-6-2 en carrière.

Pour l'attaquant de 44 ans des Panthers, c'était un 27e but cette saison, égalant sa production de sa saison recrue il y a 25 ans! Il a toujours le numéro des Sénateurs, ayant une fiche de 43 buts et 87 points en 73 parties en carrière contre eux.

Ceci a ensuite ajouté un but d'assurance, son 10e de la saison.

«Tu rêves à ça quand tu es jeune et quand la rondelle va au fond du filet, c'est une sensation qui est difficile à expliquer, c'est fantastique... Je savais que j'y avais touché, mais je n'ai pas vu la rondelle rentrer», a raconté Robinson après le match.

Mika Zibanejad s'était vu refuser un but en début de rencontre parce qu'il était hors-jeu, mais il s'est repris en avantage numérique en fin de premier tiers quand il a saisi le retour d'un lancer de la pointe de Chris Wideman, son 20e but de la saison et 50e point. Erik Karlsson a obtenu une passe sur le jeu, une 65e cette saison pour le numéro 65, qui mène toujours la LNH à ce chapitre. C'était aussi son 81e point et il conserve ainsi sa moyenne d'un point par rencontre.

«C'était un match à basse intensité, mais on a fait ce qu'on avait à faire pour gagner», a noté Karlsson.

Avec la foule de jeudi, les Sénateurs terminent la campagne avec une assistance totale de 741 525 spectateurs, pour une moyenne de 18 086 par partie. Devant leurs partisans, ils ont présenté une fiche de 21-14-6.

Les Panthers, champions de la division Atlantique, ont vu une série de quatre revers d'affilée prendre fin alors qu'Ottawa avait perdu ses trois derniers à domicile.

«C'était notre dernière chance de laisser une bonne impression à nos partisans après une saison décevante, il fallait montrer que nous sommes des professionnels et que nous sommes dans la business de gagner des parties», soulignait de son côté l'entraîneur-chef Dave Cameron, dont l'avenir est incertain.

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer