Mark Stone a encore des raideurs

Mark Stone se dit encore «amoché» après avoir... (Patrick Woodbury, Archives LeDroit)

Agrandir

Mark Stone se dit encore «amoché» après avoir été sonné par une retentissante mise en échec de Dustin Byfuglien, mercredi dernier à Winnipeg.

Patrick Woodbury, Archives LeDroit

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

Mark Stone se porte bien, mais il n'affrontera pas les Panthers de la Floride jeudi soir au Centre Canadian Tire alors que les Sénateurs d'Ottawa vont disputer leur dernière partie locale de la saison.

Le meilleur attaquant du club en 2015-2016 a rencontré les médias pour la première fois depuis qu'il a été sonné par une retentissante mise en échec de Dustin Byfuglien mercredi dernier à Winnipeg et il se dit encore «amoché», même s'il a participé à l'entraînement matinal des siens.

«Je me sens assez bien, mais j'ai encore des raideurs, a-t-il indiqué. J'ai l'impression que personne n'a jamais été frappé aussi solidement. C'était toute une mise en échec, livrée par un gros bonhomme. C'est certainement la plus solide mise en échec que j'ai encaissée. Mon cou est encore un peu raide, tout comme la région des pectoraux du côté droit où il m'a atteint. Mais ça s'améliore tous les jours. La bonne nouvelle est que je n'ai pas eu de commotion, ce qui est toujours la première crainte.»

L'auteur de 23 buts et 61 points cette saison ne sait pas s'il sera en mesure d'affronter les Bruins à Boston samedi lors du dernier match de la saison, et son entraîneur Dave Cameron a dit que les Sénateurs ne prendront aucune chance. Stone ne pense pas que cela affectera sa disponibilité pour le Championnat mondial de hockey, à Moscou en mai, cependant. Il attend toujours de savoir s'il sera invité à participer à ce tournoi.

Craig Anderson affrontera Al Montoya devant le filet jeudi lors de la soirée de reconnaissance des partisans au CCT. Cameron a fait savoir que Marc Méthot, grippé, ne sera pas de l'alignement, Ben Harpur le remplaçant donc à pied levé pour un deuxième match consécutif.

Cinq choses à savoir sur le match Sénateurs-Panthers

1-Les Panthers ont gagné deux des trois premiers matches cette saison entre les deux équipes, incluant un gain de 3-2 le 7 janvier dernier à Ottawa.

2-Erik Karlsson a réussi son 100e but en carrière mardi contre les Penguins et il n'est qu'à un but du record d'équipe appartenant à Wade Redden.

3-L'éternel Jaromir Jagr est le joueur qui a le plus de points en carrière contre les Sénateurs avec ses 86 points, dont 42 but, en 73 parties.

4-L'ancien défenseur des 67's Brian Campbell a disputé son 1000e match en carrière mardi à Montréal. Il a 487 points en carrière, dont 82 buts, avant de disputer son 1001e à Ottawa.

5-Ressentant des symptômes similaires à une commotion cérébrale, le défenseur franco-ontarien Erik Gudbranson, d'Orléans, va rater le rendez-vous contre l'équipe de son patelin.

Trios et duos probables des Sénateurs

Smith-Pageau-Ryan

Hoffman-Zibanejad-Puempel

Dzingel-Lazar-Chiasson

Robinson-Paul-Neil

Claesson-Karlsson

Kostka-Ceci

Harpur-Wideman

Trios et duos probables des Panthers

Hubergeau-Barkov-Jagr

Jokinen-Bjugstad-Smith

Hudler-Grimaldi-Purcell

McKegg-MacKenzie-Thornton

Campbell-Ekblad

Kulikov-Kampfer

Kindl-Petrovic

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer