L'attaque à cinq des Flyers coule les Sénateurs

À la toute fin de la saison 2014-2015, les Sénateurs d'Ottawa ont assuré leur... (Photo USA Today Sports)

Agrandir

Photo USA Today Sports

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

(PHILADELPHIE) À la toute fin de la saison 2014-2015, les Sénateurs d'Ottawa ont assuré leur participation aux séries éliminatoires en remportant leur dernier match au Wells Fargo Center.

Cinquante-et-une semaines plus tard, les rôles ont été renversés samedi alors que c'était au tour des Flyers de Philadelphie d'améliorer grandement leurs chances d'être du tournoi printanier pour la coupe Stanley avec un gain de 3-2 devant leurs bruyants partisans samedi après-midi.

Trois buts en avantage numérique, incluant un doublé de Wayne Simmonds, ont fait la différence dans cette rencontre alors que les Sénateurs ont vu leur série de deux gains consécutifs à l'étranger prendre fin.

Lors de leurs victoires à Winnipeg et au Minnesota au début de ce dernier long voyage de la saison, ils avaient été parfaits (5 en 5) en désavantage numérique.

Leur jeu de puissance en panne sèche -- 0 en 35 à leurs 13 parties précédentes -- ne peut être blâmé puisqu'il a finalement secoué sa torpeur quand Mike Hoffman a compté sur l'attaque à cinq à moins de huit minutes de la fin. C'était le premier but en avantage numérique d'Ottawa depuis le 1er mars dernier.

«Ça faisait un bout de temps, je ne me souviens pas de notre dernier but. On avait des chances, mais on n'avait pas les bonds chanceux, comme (aujourd'hui) alors que mon tir a dévié sur un de leurs défenseurs», a raconté Hoffman après le match.

Après un premier tiers sans but, les Flyers ont pris les devants 2-0 grâce aux buts en avantage numérique de Simmonds et Sean Couturier. Aux deux occasions, Jean-Gabriel Pageau et Mika Zibanejad ont commis des revirements coûteux juste auparavant.

«C'est mauvais, deux fois on avait la chance de dégager. Ce sont des choses qui ne peuvent pas arriver, il va falloir corriger ça parce que c'est arrivé toute la saison», a indiqué Zibanejad.

Ce dernier s'est repris en déjouant Steve Mason d'un tir des poignets vifs à la fin de l'engagement pour ramener les visiteurs dans le match avec son 19e de la campagne. Il a effectué son lancer tout de suite après avoir capté au vol la passe de Mike Hoffman. Ce dernier avait auparavant été frustré par le gardien des Flyers sur une longue échappée. «J'essaie des choses, mais ça ne marche pas, ne soyez pas surpris si je prends un lancer frappé la prochaine fois», a dit Hoffman.

Cody Ceci a obtenu une passe sur le but de Zibanejad, lui qui récoltait un point pour un troisième match consécutif. Erik Karlsson a pour sa part préparé le but de Hoffman, établissant une nouvelle marque personnelle avec un 79e point cette saison, incluant 64 passes.

«À mon avis, il devrait encore gagner le trophée Norris, il est le meilleur défenseur de la ligue, a commenté l'entraîneur-chef Dave Cameron. Pour ce qui est du match, on a alloué trois buts à leur attaque à cinq. Leur premier est l'épitôme de notre saison, on a tenté de créer quelque chose en attaque alors qu'il n'y avait absolument rien là. On avait la rondelle sur notre bâton pour le deuxième. Et je vais leur donner le troisième.»

Simmonds a compté en profitant d'un retour de lancer après une déviation arrêtée par Andrew Hammond, solide face aux 36 tirs des Flyers.

«C'était bien de mettre fin à une léthargie avec le but en jeu de puissance, mais notre désavantage numérique n'a pas été bon de l'année. Quand tu donnes trois buts en un match, tu ne gagneras pas souvent, donc ça donne une partie frustrante», a commenté le «Hamburglar».

Ottawa allouait le premier but d'un match pour une 50e fois cette année, présentant une fiche de 13-30-7 à ces occasions.

Les Flyers, 14-3-2 à leurs 18 dernières sorties, ont éliminé les Devils du New Jersey avec ce gain et ils ont deux points d'avance sur les Red Wings de Detroit au huitième rang dans l'Est tout en ayant un match de plus à jouer (cinq contre quatre), en plus de s'approcher à deux points des Islanders et de la septième place.

Les Sénateurs seront de retour au Centre Canadian Tire mardi pour la visite des Penguins de Pittsburgh.

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer