Un oeil sur les espoirs des Sénateurs

Avec sept parties à faire en saison régulière, les Sénateurs d'Ottawa ne sont... (Archives PC)

Agrandir

Archives PC

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

Avec sept parties à faire en saison régulière, les Sénateurs d'Ottawa ne sont pas encore mathématiquement éliminés, mais leurs chances de participer aux séries ont été réduites au néant par leurs deux revers de cette semaine, à en croire les experts des probabilités sportives.

Leur club-école de Binghamton va aussi être écarté de la danse du printemps dans la Ligue américaine, occupant le 14e rang dans l'association Est. Et il en va de même pour leur club affilié dans la East Coast League, les Icemen d'Evansville, qui alignent le Gatinois Vincent Dunn.

En attendant la loterie du 30 avril qui déterminera l'ordre de sélection au repêchage de Buffalo en juin, les dirigeants et partisans des Sénateurs devront essayer de se consoler en épiant les espoirs de l'équipe pour l'avenir alors que s'amorcent leurs propres séries.

En voici cinq à surveiller en particulier ce printemps.

Francis Perron

Francis Perron... (Patrick Woodbury, Archives LeDroit) - image 3.0

Agrandir

Francis Perron

Patrick Woodbury, Archives LeDroit

Mis sous contrat le 15 mars, l'attaquant québécois des Huskies de Rouyn-Noranda pourrait bien être l'espoir des Sénateurs qui jouera le plus longtemps ce printemps. En première ronde, son club qui a terminé au premier rang dans la LHJMQ affronte les Voltigeurs de Drummondville, ce qui devrait n'être qu'une formalité.

Perron a été le deuxième meilleur compteur du circuit Courteau cette saison avec ses 107 points, dont 41 buts, en 62 parties. La LHJMQ a annoncé jeudi qu'il est un finaliste pour le trophée Michel-Brière de joueur le plus efficace.

Thomas Chabot

Thomas Chabot... (Patrick Woodbury, Archives LeDroit) - image 5.0

Agrandir

Thomas Chabot

Patrick Woodbury, Archives LeDroit

Le premier choix (18e au total) de l'été dernier a déjà accompli beaucoup de choses cette saison, paraphant un contrat au camp d'entraînement et se taillant un poste avec Équipe Canada junior.

Un long parcours en séries pourrait convaincre les Sénateurs que ce défenseur mobile de 18 ans n'a plus rien à apprendre dans les rangs juniors l'an prochain, lui qui a récolté 11 buts et 45 points en 47 parties cette saison, avec un excellent différentiel de +27.

Ses SeaDogs de Saint-Jean, champions de la division des Maritimes, se frotteront au Titan d'Acadie-Bathurst au premier tour.

Colin White

Colin White... (Archives AP) - image 7.0

Agrandir

Colin White

Archives AP

Le deuxième choix de première ronde l'été dernier a connu une excellente première saison avec Boston College avec 19 buts et 41 points en 34 parties. Son club affronte Harvard vendredi en demi-finale régionale du Nord-Est de la NCAA, espérant atteindre le «Frozen Four» qui aura lieu à Tampa Bay.

Dans son cas, la grande question est de savoir si les Sénateurs tenteront de lui faire signer un contrat afin qu'il fasse le saut chez les pros dès la saison prochaine, au lieu de rester à l'université.

Réponse à venir à la fin de sa saison.

Andreas Englund

Andreas Englund... (Etienne Ranger, Archives LeDroit) - image 9.0

Agrandir

Andreas Englund

Etienne Ranger, Archives LeDroit

Choix de deuxième ronde en 2014, ce défenseur à caractère défensif de 20 ans s'est illustré au Championnat mondial junior quand il a été capitaine de la formation suédoise.

Son club de Djurgårdens a été éliminé jeudi après un revers de 5-1 contre Frölunda, qui a remporté la série quatre de sept 4-1. Sa saison pourrait cependant se prolonger au Championnat mondial senior, lui qui a récemment pris part au Euro Hockey Tour avec la formation nationale.

Il a amassé 2 buts et 6 points en 52 parties à sa deuxième saison dans Ligue élite suédoise, menant son club pour les mises en échec (80) et les tirs bloqués (39).

Les Sénateurs vont tenter de le convaincre de traverser l'Atlantique pour poursuivre son apprentissage dans la Ligue américaine la saison prochaine.

Gabriel Gagné

Gabriel Gagné... (Patrick Woodbury, Archives LeDroit) - image 11.0

Agrandir

Gabriel Gagné

Patrick Woodbury, Archives LeDroit

En raison d'une mystérieuse blessure à une cuisse (myosite ossifiante), ce choix de troisième ronde en 2015 a vu le début de sa saison être retardé.

Puis après avoir disputé huit parties, il est passé des Tigres de Victoriaville aux Cataractes de Shawinigan en décembre dernier. Avec ces derniers, l'ailier droit de 1,95 m (6' 5") et 84 kg (185 livres) âgé de 19 ans a récolté 12 buts et 28 points en 34 parties.

Club qui a terminé au premier rang de sa division après avoir conclu plusieurs transactions, Shawinigan se frottera à Sherbrooke en première ronde et devrait l'emporter facilement.

Les Sénateurs ont jusqu'à juin 2017 pour le mettre sous contrat.

Sans oublier...

  • Filip Chlapick, centre de 18 ans des Islanders de Charlottetown (2e ronde, 2015). Son club affronte l'Océanic de Rimouski en huitième de finale. 12 buts, 42 passes, 54 points en 52 parties cette saison.
  • Cody Donaghey, défenseur de 19 ans des Wildcats de Moncton. Jamais repêché, mais mis sous contrat par Toronto, il a été acquis dans l'échange de Dion Phaneuf. Son club affronte le Titan d'Acadie-Bathurst au premier tour. 11-26-37 en 51 PJ en saison régulière.

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer