Hammond mérite quelques départs de plus

L'entraîneur-chef a souligné le bon travail du gardien... (Justin Tang, Archives PC)

Agrandir

L'entraîneur-chef a souligné le bon travail du gardien de but et n'écarte pas la possibilité de le refaire jouer d'ici la fin de la campagne.

Justin Tang, Archives PC

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

Andrew Hammond ressemblait pas mal au Hamburglar de l'an dernier quand il a réalisé son premier jeu blanc de la saison, et quatrième en carrière, samedi contre Montréal.

Le gardien des Sénateurs a repoussé tous les 30 tirs auxquels il a fait face, incluant quelques-uns pas commodes, alors qu'il obtenait un premier départ depuis que Craig Anderson est revenu de sa blessure au genou il y a une dizaine de jours.

Hammond avait assez bien fait - fiche de 1-2-2 - lors des cinq parties où il avait pris la relève d'Anderson et avec ce jeu blanc, il mériterait probablement de jouer plus souvent lors des neuf dernières parties sans grande signification de son équipe cette saison.

«On va prendre les parties une à la fois, mais je suis très satisfait de son jeu», a indiqué l'entraîneur-chef Dave Cameron lorsque le sujet a été abordé samedi soir, à la veille d'une journée de congé pour les siens.

Hammond, qui a connu un début de saison frustrant marqué de quelques blessures, ne demanderait évidemment pas mieux.

«Qui sait, ce n'est pas moi qui prends ces décisions. Mon approche est de bien jouer quand mon nom est appelé, et d'être prêt lorsqu'il ne l'est pas», a dit celui qui avait eu une fiche de 20-1-2 en fin de saison l'an passé pour mener son club en séries.

Il serait surprenant qu'il soit appelé à affronter les prochains visiteurs au Centre Canadian Tire, les puissants Capitals de Washington, mardi soir. Hammond avait encaissé une défaite cuisante de 7-1 contre eux le 10 janvier dernier.

Même s'il était sur le banc vendredi soir quand son club s'est incliné 3-1 à Buffalo, Hammond n'a pas été surpris de voir ses coéquipiers rebondir avec un meilleur effort.

«Peu importe le classement, nous avons un groupe avec du caractère. Quand on joue comme vendredi, on sait qu'il faut répondre à l'appel. C'était probablement une bonne affaire de ne pas avoir à ruminer cette défaite trop longtemps», estimait le cerbère qui a une fiche de 5-8-4 cette saison, avec une moyenne de 2,70 et un taux d'efficacité de ,913.

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer