Championnat mondial senior: trop tôt pour en parler à Stone

Second meilleur compteur des siens avec un dossier... (Etienne Ranger, Archives LeDroit)

Agrandir

Second meilleur compteur des siens avec un dossier de 53 points, l'attaquant Mark Stone soutient qu'il veut prendre les choses un jour à la fois et se concentrer sur les derniers matches de la saison.

Etienne Ranger, Archives LeDroit

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

Quelques joueurs des Sénateurs pourraient avoir l'occasion de prolonger leur saison au prochain Championnat mondial de hockey dans l'éventualité où leur tentative de remontée pour participer aux séries éliminatoires devait échouer.

Erik Karlsson serait certainement invité à représenter la Suède au tournoi qui sera présenté du 6 au 22 mai à Moscou et Saint-Pétersburg, en Russie, alors que Mika Zibanejad pourrait aussi être un candidat.

Les défenseurs Dion Phaneuf et Marc Méthot ont souvent représenté le Canada lorsque leurs équipes respectives ont été éliminées au printemps, et l'attaquant Bobby Ryan devrait certes obtenir une invitation de l'équipe américaine, tout comme possiblement le gardien Craig Anderson.

Mike Hoffman n'a jamais défendu les couleurs du Canada lorsqu'il était chez les juniors, mais ses 25 buts jusqu'à maintenant cette saison devraient certes lui valoir d'être considéré. Qui sait si Zack Smith et Jean-Gabriel Pageau ne pourraient pas remplir un rôle avec cette formation également.

Sur le radar

Mais le joueur le plus intrigant des Sénateurs qui pourrait bénéficier d'une participation au Championnat mondial senior est certes Mark Stone.

Pas plus tard que la semaine dernière, le directeur général de l'équipe nationale du Canada en vue de la Coupe du monde de hockey de septembre prochain, Doug Armstrong, des Blues de St. Louis, a déclaré que Stone est «encore sur le radar» pour une des sept autres places disponibles au sein de cette formation étoile, qui seront annoncées au début de juin.

Participer au tournoi en sol russe au mois de mai serait certes une bonne façon pour l'attaquant des Sénateurs de mousser sa candidature auprès des bonzes de Hockey Canada.

Il est bien tôt pour lui parler de ça, cependant, alors qu'il se concentre sur la fin de la saison de son club.

«C'est toujours un honneur de représenter ton pays, à n'importe quel événement, mais présentement, j'ai bien d'autres choses qui me trottent dans la tête», a dit l'ancien membre d'Équipe Canada junior (2012) avant d'affronter les Panthers jeudi.

Deuxième meilleur compteur de son club avec 53 points, dont 21 buts, Stone est aussi toujours le meneur pour les revirements causés dans la LNH, avec 119, presque le double de ses deux plus proches poursuivants, Filip Forsberg, de Nashville, et Jeff Skinner, de la Caroline, qui en ont chacun 62.

Karlsson, pour sa part, a déjà déclaré que le fait que la saison estivale des joueurs sera raccourcie en raison de la présentation de la Coupe du monde à Toronto risque d'influencer négativement leur participation au Championnat mondial de mai.

Une classique hivernale en 2017?

La LNH a annoncé mercredi la présentation de matches en plein air à Toronto, St. Louis, Pittsburgh et Winnipeg au cours de la saison 2016-2017.

Les Sénateurs espèrent toujours qu'ils pourront obtenir la présentation d'une de ces classiques hivernales en 2017, lors des célébrations entourant le 150e anniversaire de la Confédération. Pour un de leurs joueurs locaux, Cody Ceci, ce serait toute une expérience à vivre.

«Ce serait vraiment 'cool' de jouer, surtout si ça fonctionne et qu'ils peuvent présenter le match devant le Parlement. J'imagine que ce serait difficile d'y installer des gradins temporaires puis de les enlever, mais ce serait quand même très 'cool'. J'ai eu la chance de jouer celle de Vancouver à ma saison recrue, l'atmosphère est vraiment différente alors que dans un stade, les gradins sont très éloignés et les partisans ne sont pas sur notre dos. Ce serait intéressant de voir comment ça serait au Parlement», a dit le défenseur de 22 ans.

Le gouvernement canadien n'a évidemment pas encore donné son aval à ce projet. Une autre possibilité serait de tenir un tel match à la Place TD du parc Lansdowne, quelques semaines après la probable tenue de la finale de la coupe Grey à cet endroit, mais le propriétaire des Sénateurs Eugene Melnyk a déjà dit qu'il n'était pas trop entiché à l'idée de jouer un match dans un stade ne lui appartenant pas.

Semaine de relâche

Les Sénateurs ont annoncé jeudi qu'ils tiendront plusieurs activités pour les joueurs de hockey mineur pendant la semaine de relâche ontarienne. Ça commence dès vendredi soir (17 h à 20 h) avec une clinique offerte par les anciens Sénateurs Laurie Boschman et Shaun Van Allen pour les jeunes de calibre novice à pee-wee.

Des billets à tarifs réduits sont aussi offerts pour les visites des Maple Leafs et du Wild samedi et mardi, alors que les entraînements matinaux, qui débutent à 10 h 15, seront ouverts au public. Il y a des camps de relâche aux trois Sensplex, ainsi qu'une séance de patinage en famille le vendredi 18 mars de 17 h à 20 h pour les membres du Club des petits de Sparty. Les détails sont sur le site Internet des Sénateurs.

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer