Une autre défaite dure à avaler pour les Sénateurs

Le défenseur des Hurricanes Jacob Slavin a déjoué... (Ben McKeown, Associated Press)

Agrandir

Le défenseur des Hurricanes Jacob Slavin a déjoué Andrew Hammond en fusillade.

Ben McKeown, Associated Press

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

(Raleigh) Tant qu'il y a de la vie, il y a de l'espoir.

Dans leur tentative d'effectuer un autre retour improbable pour participer aux séries, les Sénateurs d'Ottawa vivent justement d'espoir et celui-ci a s'est amoindri un peu plus mardi soir quand ils ont laissé les Hurricanes de la Caroline leur arracher une victoire de 4-3 en fusillade devant une petite foule de 10 743 amateurs au PNC Arena.

Le deuxième but du match de Jeff Skinner alors qu'il ne restait que 0,3 seconde au cadran a forcé la tenue de la prolongation à trois contre trois.

Auparavant, Mark Stone et Mike Hoffman avaient tous deux raté des chances de sceller l'issue de la rencontre, mais ils ont raté le filet désert de peu et Hoffman a été incapable de bloquer le tir d'un Skinner oublié dans l'enclave.

Le défenseur recrue Jaccob Slavin a ensuite scellé l'issue des tirs de barrage après que les visiteurs aient aussi laissé filer une avance d'un but procurée par Mika Zibanajad à ce concours d'habiletés.

À défaut de doubler leurs hôtes, les Sénateurs (31-29-8) sont au moins passés devant les Devils du New Jersey au classement.

Les deux clubs ont obtenu de l'aide des Blue Jackets de Columbus, tombeurs des Red Wings de Detroit 5-3.

Ils se sont ainsi rapprochés à cinq points de ces derniers, détenteurs du huitième rang dans l'Est, mais la Caroline est à quatre points d'eux, un point de différence qui semblait énorme dans le vestiaire des perdants.

«Défaite terrible»

«C'est une défaite terrible, il n'y a pas d'autre mot. Ils ont créé l'égalité après qu'on ait raté des chances de les achever, moi inclus. J'avais besoin de compter en fusillade aussi, ce sont des jeux dont notre équipe a besoin, a dit Stone. On obtient le point des perdants alors que ça nous prenait deux points. La même chose nous était arrivée ici plus tôt cette saison, je ne sais pas quel est notre problème ici.»

Les Sénateurs n'ont effectivement pas gagné en temps régulier à Raleigh à leurs 15 dernières visites, les Hurricanes présentant une fiche de 13-0-2 contre eux.

Zack Smith, encore lui, avait rompu l'égalité de 2-2 à 35 secondes de la fin du deuxième engagement avec son septième but à ses 10 dernières sorties.

Un but en désavantage numérique, son quatrième dans ces circonstances, ce qui en donne 12 à Ottawa cette saison, un sommet dans la LNH qui est tout à l'opposé de leur pire pourcentage de la ligue à court d'un homme.

Son tir a déjoué Cam Ward entre les jambières, lui qui a déjà mieux paru.

«Ce match était à nous, on a contrôlé la première et la troisième période. C'est frustrant, il n'y a pas de raison qu'on perde ce match. En tirs de barrage, je voulais lancer entre les jambières, mais il m'a donné un trou du bord de la mitaine, je pense qu'il a fait par exprès et j'ai mordu», a indiqué Smith, qui est rendu à 19 buts cette saison.

À son quatrième match depuis qu'il a été mis sous contrat, Scott Gomez a eu son mot à dire dans les deux buts des visiteurs au premier tiers, ceux de Stone et Ryan Dzingel.

Il a profité de la mauvaise communication entre le gardien et son défenseur pour causer un revirement qui a permis à Stone d'ouvrir le pointage, donnant un premier point avec les Sénateurs au vétéran centre.

C'est aussi son échec avant à l'endroit de Jordan Staal qui a permis à Bobby Ryan de s'emparer de la rondelle et de remettre de savante façon à Dzingel du revers alors qu'il allait à contre-courant derrière le filet avec 27 secondes à faire à la période.

Les Hurricanes ont comblé leur déficit de 2-0 en début de deuxième période alors que Skinner et Jay McClement ont déjoué Andrew Hammond.

Deux buts où le «Hamburglar» n'a pas trop bien paru, d'abord en étant incapable de geler la rondelle quand il en avait la chance à la première occasion,

puis parce que McClement a pris un tir d'un angle restreint alors que Mika Zibanejad a été incapable de l'empêcher de couper au filet en désavantage numérique.

Les Sénateurs ont pris le chemin de Fort Lauderdale immédiatement après le match, eux qui rendront visite aux Panthers de la Floride jeudi. Défaite des Sénateurs en fusillade.

Partager

À lire aussi

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer