Hoffman de retour dans la niche de Cameron

Mike Hoffman a entre autres pénétré trop tôt... (Etienne Ranger, Archives LeDroit)

Agrandir

Mike Hoffman a entre autres pénétré trop tôt en zone des Stars ce qui a causé un hors-jeu annulant le but de Curtis Lazar.

Etienne Ranger, Archives LeDroit

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

Il semble bien que Mike Hoffman est de retour dans les mauvaises grâces de son entraîneur Dave Cameron.

Le meilleur buteur des Sénateurs a été cloué sur le banc pour toute la troisième période du gain de 3-2 à Toronto samedi soir, et il a été relégué au quatrième trio dans la défaite de 2-1 contre Dallas dimanche.

Comme si ça n'allait déjà pas assez mal pour lui, il a aussi pénétré en zone des Stars trop rapidement sur une descente à deux contre un avec Chris Neil, causant le hors-jeu qui a annulé le but de Curtis Lazar survenu sur la même séquence après une révision vidéo demandée par l'entraîneur des Stars Lindy Ruff.

Cameron n'en voulait pas trop à Hoffman pour ce jeu qui s'est avéré coûteux, quoiqu'il ne l'a pas nommé lorsqu'il s'est fait demander après le match ce qu'il avait pensé de sa performance contre les Stars.

«Notre équipe a été très bonne. On affrontait une des puissances offensives de la Ligue nationale de hockey, les Stars ont une très bonne équipe et on a rivalisé avec eux sans cligner des yeux. Je n'ai pas de plaintes à faire au sujet d'aucun de mes joueurs», a-t-il répondu.

Hoffman n'est pas venu faire son tour dans le vestiaire après la rencontre malgré une demande du Droit, ce qui fait qu'il faut attendre à lundi pour connaître ses états d'âme après un match passé aux côtés de Lazar et Neil. Il a quand même joué 13:48 minutes lors de cette rencontre, incluant 3:33 à la pointe de la première unité du jeu de puissance, comme d'habitude.

Avant le match, Cameron s'était expliqué un peu plus longuement sur sa décision de laisser Hoffman sur le banc au troisième tiers à Toronto.

«C'est basé sur la performance maintenant, n'est-ce pas? Et vous prenez toujours vos décisions en vous basant sur le match (en cours). Quand Mike joue avec de la vitesse, il est efficace. Et souvent quand vous clouez un joueur au banc, ce n'est pas autant pour ce qu'il fait que d'autres gars sont à leurs meilleurs. C'est la nature de la compétition dans la LNH, il n'y a aucune garantie. Il faut mériter (son temps de glace). C'est eux qui le déterminent, pas moi», a-t-il indiqué.

C'est la deuxième fois cette saison que Cameron réduit le temps de glace de celui qui a compté 52 buts pour son équipe lors des deux dernières saisons, dont 25 cette saison. En décembre, il avait compté le but gagnant d'un match en Floride où il avait été peu utilisé. Il s'était aussi retrouvé sur le quatrième trio le printemps dernier, en fin de saison de même qu'en séries.

La situation est compliquée par le fait que Hoffman deviendra joueur autonome avec compensation l'été prochain, lui qui représente une aubaine au salaire de 2 millions $ que lui a consenti un arbitre l'été prochain. Les négociations s'annoncent ardues, le d.g. Bryan Murray ayant déclaré à la radio la semaine dernière qu'il voudrait voir son joueur vedette produire autant en fin de saison qu'au début de celle-ci avant de s'engager à long terme avec lui.

Kostka remplace Wiercioch

Rappelé samedi de Binghamton pour compenser la perte de Mark Borowiecki pour une longue période, le défenseur Michael Kostka a pu effectuer ses débuts dans l'uniforme des Sénateurs dimanche contre les Stars alors qu'il a remplacé Patrick Wiercioch dans l'alignement. Dave Cameron a prétexté que ce dernier, laissé de côté pour cinq matches avant d'affronter les Maple Leafs samedi, était un peu amoché pour effectuer ce changement. Kostka, qui a endossé le numéro 21 pas porté à Ottawa depuis le passage de Nikita Filatov en 2011-2012, en était à un 71e match dans la LNH avec une cinquième équipe, après avoir joué pour Toronto, Chicago, les Rangers de New York et Tampa Bay. Il a joué exactement 12 minutes sur une troisième paire avec Chris Wideman, duo qui était sur la glace en fin de rencontre quand Dallas a compté le but gagnant.

Retour émotif pour Phaneuf

Le défenseur Dion Phaneuf a effectué un retour triomphal à Toronto samedi alors que les Sénateurs ont remporté une victoire de 3-2 grâce au but gagnant de Zack Smith et aux 41 arrêts d'Andrew Hammond. Phaneuf a chassé un peu la nervosité en lâchant les gants contre l'ex-Sénateur Colin Greening en début de rencontre. Il a aussi paru très émotif quand les partisans torontois lui ont réservé une belle ovation quand un vidéo lui rendant hommage a été présenté à l'écran géant. «C'est une bonne façon de clore ce chapitre, a dit Phaneuf après coup, lui qui avait été hué par ses coéquipiers lors de la pratique matinale quand il touchait la rondelle. Quand ils se sont levés pour moi, j'ai trouvé que ça avait beaucoup de classe et je ne peux pas les remercier suffisamment. C'est une soirée dont je vais me souvenir pour toujours.»

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer