Anderson déjà de retour sur la glace

Le gardien numéro un des Sénateurs d'Ottawa a... (Etienne Ranger, LeDroit)

Agrandir

Le gardien numéro un des Sénateurs d'Ottawa a enfilé son équipement complet avant l'entraînement optionnel de son équipe vendredi.

Etienne Ranger, LeDroit

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

Craig Anderson était un homme soulagé vendredi.

Le gardien numéro un des Sénateurs d'Ottawa a enfilé son équipement complet avant l'entraînement optionnel de son équipe vendredi et il a effectué des mouvements pendant quelques minutes, sans recevoir de lancers cependant.

À peine trois jours après qu'il ait quitté difficilement le match de mardi contre les Blues de St. Louis quand son genou gauche s'est bloqué en deuxième période, la scène était réconfortante pour les dirigeants de l'équipe, même si Andrew Hammond n'a pas eu grand-chose à se reprocher dans la défaite de 4-1 contre Tampa Bay jeudi.

Anderson ne pense pas être disponible pour les deux parties du week-end, samedi à Toronto et dimanche au Centre Canadian Tire lors de la visite des Stars de Dallas, mais il espère revenir au jeu assez vite.

«On prend les choses prudemment, en s'assurant que je n'ai pas de douleur quand je suis sur la glace. La bonne nouvelle est que toutes les images de mon genou sont revenues propres, maintenant il faut laisser les choses se calmer et voir comment je vais me sentir. La clé est de ne pas avoir de douleur», a-t-il indiqué en rencontrant les journalistes locaux.

Ce n'est pas la première fois qu'Anderson subit une blessure du genre. Il a rappelé que la même chose lui était arrivée à sa deuxième saison avec l'Avalanche du Colorado. C'était son genou droit cette fois qui avait subi une entorse à la fin d'une période de réchauffement. Il avait alors raté 10 matches.

«Ça m'est arrivé plusieurs fois au cours de ma carrière de 15 ans, ce n'est rien d'anormal, j'ai eu à composer avec ça de temps en temps. Ce qui est positif, c'est que je suis des années-lumière en avant de la dernière fois que ça m'est arrivé... C'est déjà 1000 fois mieux», a-t-il indiqué.

Gardien le plus occupé de la LNH au niveau des tirs reçus cette saison, Anderson ne pense pas que sa blessure est reliée à son utilisation cette saison (52 matches). Et il a peine à expliquer pourquoi il a subi une blessure de deuxième moitié de saison pour une cinquième année de suite.

«C'était un jeu où j'étais en papillon et je voulais pousser pour me relever, puis ça a barré. Quand tu ressens de la douleur, ton instinct est de flopper comme un poisson, ce que j'ai fait... Dire que j'avais passé à travers février, mais c'est reparti dans un nouveau mois. Au moins, si on gère ça comme il faut, je ne devrais pas être absent longtemps. J'espère revenir le plus vite possible», a-t-il souligné.

«Tu ne veux jamais voir un de tes joueurs être blessé, ni un adversaire non plus. Quand il reçoit la nouvelle que ce n'est pas aussi grave que ça en avait l'air, tu es content», a dit l'entraîneur Dave Cameron, qui n'a pas voulu dévoiler l'identité de son gardien pour vendredi soir. Hammond n'a pas disputé deux matches en moins de 24 heures depuis l'an dernier, mais son adjoint Chris Dreidger n'a jamais obtenu de départ dans la LNH.

Colin Greening affrontera ses anciens coéquipiers, samedi soir,... (Patrick Woodbury, Archives LeDroit) - image 2.0

Agrandir

Colin Greening affrontera ses anciens coéquipiers, samedi soir, lui qui obtient une nouvelle chance dans la LNH avec les Maple Leafs.

Patrick Woodbury, Archives LeDroit

Retrouvailles torontoises

Il n'y a pas que Dion Phaneuf qui va jouer un match contre ses anciens coéquipiers samedi. C'est aussi le cas d'au moins un joueur qui a été impliqué dans son échange, l'attaquant Colin Greening, qui obtient une chance de jouer dans la LNH à nouveau après avoir passé le début de la saison à Binghamton quand il était dans l'organisation des Sénateurs. Il en profite pleinement avec deux buts et trois passes en 12 parties à sa fiche, lui qui est même utilisé sur le jeu de puissance. «Ça va être bizarre d'affronter un gars avec qui j'ai fait mes classes dans les mineures, a raconté Zack Smith vendredi.» Il est possible que Milan Michalek revienne de sa fracture à un doigt samedi, lui qui s'entraîne avec sa nouvelle équipe depuis une semaine et qui avait espéré revenir au jeu cette semaine. Quant à Jared Cowen, les Leafs ont décidé de ne pas lui permettre de jouer pendant le reste de la présente saison alors qu'ils entendent racheter son contrat l'été prochain.

En vitesse

À moins d'un problème de santé d'ici là, le défenseur Marc Méthot devrait atteindre le plateau des 500 parties jouées dimanche lors de la visite des Stars de Dallas, lui qui en a actuellement disputé 498. Bobby Ryan est de son côté à 10 matches du plateau des 600... Lorsqu'ils disputent deux parties en deux soirs cette saison, les Sénateurs présentent une fiche de 6-4-0 lors de la première rencontre et de 2-8-0 lors de la seconde.

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer