Prince ira se développer ailleurs

Les Sénateurs ont abandonné le projet Shane Prince... (Patrick Woodbury, Archives LeDroit)

Agrandir

Les Sénateurs ont abandonné le projet Shane Prince et l'ont envoyé à Brooklyn où il se joint aux Islanders.

Patrick Woodbury, Archives LeDroit

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

Bryan Murray a bien failli être blanchi en cette dernière journée pour transiger dans la LNH, mais à la dernière heure, il a finalement trouvé preneur pour Shane Prince.

Relégué aux gradins lors des six dernières parties des Sénateurs, ce dernier n'était pas dans les bonnes grâces de l'entraîneur-chef Dave Cameron et le directeur général a donc fait une faveur à l'ancien attaquant des 67's d'Ottawa en le cédant aux Islanders de New York avec un choix de septième ronde, obtenant en retour un choix de troisième tour à l'encan de 2016.

«C'est une chance qu'on donne au jeune homme. Il ne jouait pas beaucoup ici alors qu'il mérite de le faire, c'est un bon gars qui travaillait fort à l'entraînement. Mais on pense qu'il y a une couple de joueurs qui pourraient prendre son poste, que les entraîneurs préfèrent. Pour être justes envers nous et envers Shane, c'était la bonne chose à faire. Ici, il était toujours relégué à un quatrième trio, ce qui était de sa faute il faut le dire, il a eu quelques chances sur des trios offensifs», a expliqué Murray.

Celui-ci a annoncé dans la même foulée que l'attaquant Matt Puempel avait été rappelé du club-école de Binghamton. 

Ce premier choix (24e) au repêchage de 2011, quelques rangs devant Prince qui a été sélectionné à la fin de la deuxième (61e), a fait deux séjours à Ottawa cette saison (un but et une passe en 14 parties), se blessant pendant la pause du dernier match des étoiles. 

Il venait de revenir au jeu, ayant réussi un doublé dimanche.

«C'est une sensation bizarre d'être échangé, mais ça pourrait être une bonne chose d'aller à New York, je pourrai peut-être avoir plus d'impact en obtenant une meilleure chance», a déclaré Prince en entrevue avec TSN après avoir appris la transaction.

Originaire de Rochester, Prince va poursuivre sa jeune carrière (il a 23 ans) dans son état natal, ce qu'il voyait d'un bon oeil. 

«Étant de l'état de New York, il y a beaucoup d'équipes et je regardais beaucoup Buffalo, les Rangers et les Islanders à la télévision locale en grandissant. C'est cool d'avoir une telle opportunité avec eux», a ajouté l'attaquant qui avait 3 buts et 12 points à sa fiche en 42 parties cette saison.

Les Islanders ont apparemment considéré rapatrier l'attaquant des Maple Leafs Pierre-Alexandre Parenteau, qui est natif de Hull, mais ils n'étaient pas prêts à payer le prix exigé par Toronto d'un choix de deuxième ronde, eux qui ont déjà échangé celui de 2016.

Le rappel de Puempel a amené les Sénateurs à conclure un échange mineur, cédant le défenseur Connor Allen au Wild du Minnesota en retour de l'attaquant finlandais Michael Keränen, qui avait 8 buts et 23 points en 45 parties dans la Ligue américaine avec le Wild de l'Iowa.

«Avec l'échange pour obtenir (Jérôme) Gauthier-Leduc en fin de semaine, nous avions huit défenseurs à Binghamton et avec la possibilité d'échanger Shane Prince et de rappeler Matt Puempel, cet échange nous permet de nous assurer d'avoir assez de profondeur en attaque là-bas», a expliqué le d.g. adjoint Pierre Dorion.

Keränen, qui est Finlandais même s'il est né à Stockholm, en Suède, n'a jamais été repêché. 

Âgé de 26 ans, il en était à sa deuxième saison dans l'organisation du Wild.

Retour de MacArthur jeudi?

La dernière étape avant un retour au jeu pour l'attaquant Clarke MacArthur est de passer un test de référence mardi, histoire de s'assurer qu'il est bien rétabli de sa troisième commotion cérébrale en neuf mois, celle subie en octobre dernier.  «Si tout va bien, je pourrais jouer jeudi. C'est ce que j'espère en tout cas, a-t-il dit lundi. Avec la perte de Kyle (Turris), qui a essayé de jouer sur une jambe pendant des mois, j'espère pouvoir combler un peu le vide.» Au sujet de l'absence pour une durée indéterminée de Turris, l'entraîneur-chef Dave Cameron ne veut pas qu'un joueur en particulier ressente la pression de le remplacer.  «On ne demande à personne d'enfiler son uniforme de Superman et de faire quelque chose qu'il n'est pas capable de faire. C'est juste que tout le monde doit être un peu plus concentré, peut-être un peu plus excité parce qu'ils savent qu'ils vont obtenir du temps de glace que Kyle prenait normalement», a-t-il dit.

La retraite pour Phillips?

Un peu plus d'un an après qu'il ait disputé le 1179match de sa carrière pour battre le record d'équipe détenu par Daniel Alfredsson, il semble bien que le défenseur Chris Phillips n'aura d'autre choix que d'annoncer sa retraite.  Le d.g. Bryan Murray a en tout cas écarté la possibilité d'un retour de l'arrière de 38 ans lundi. «On dirait que sa saison est terminée. Il a essayé, mais chaque fois qu'il pousse au point où il pourrait retourner sur la glace, son dos ne le lui permet pas. Pour cette année en tout cas, ça semble être le cas. Après ça, ce sera au joueur de prendre une décision, en voyant son statut médical une fois rendu à l'été», a-t-il indiqué lors de son point de presse. Phillips, rappelons-le, a subi une opération au dos en avril 2015 pour tenter de régler son problème, mais il a ensuite subi une fissure à un disque pendant sa réhabilitation en septembre et il a rarement été vu sur patins depuis.

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer