Revenir à Calgary, toujours spécial pour Phaneuf

Dion Phaneuf a évolué avec les Flames de... (Archives PC)

Agrandir

Dion Phaneuf a évolué avec les Flames de Calgary entre 2005 et 2010, avant d'être échangé aux Maple Leafs de Toronto.

Archives PC

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

(CALGARY) Dion Phaneuf peut s'attendre à entendre quelques huées samedi soir au Saddledome, même si ça fait un plus de six ans qu'il a été échangé par les Flames.

Celui qui était passé à Toronto dans un échange impliquant sept joueurs, et qui s'est amené à Ottawa dans une autre transaction impliquant cette fois neuf joueurs et un choix de repêchage, était quand même heureux de revenir dans l'amphithéâtre où il a fait ses débuts dans la LNH.

«Ça va toujours être spécial pour moi de revenir à Calgary, c'est là que ma carrière a commencé. Nous avions de bonnes équipes et c'est ici que j'ai appris ce que c'est que d'être un hockeyeur professionnel. J'ai appris ça des vétérans de l'équipe, des gars comme Bryan Marchment et Roman Hamrlik, en plus de Reggie (Robyn Regher) et Iggy (Jarome Iginla). Ils m'ont beaucoup aidé. Je les ai regardés et j'ai appris beaucoup à leur contact», a dit Phaneuf après l'entraînement des Sénateurs.

Depuis son arrivée à Ottawa, l'ancien capitaine des Maple Leafs impressionne ses nouveaux coéquipiers par son éthique de travail à l'entraînement, où il ne se gêne pas pour lever le ton à l'occasion. 

«J'ai toujours été comme ça. Nous sommes chanceux, nous sommes payés pour jouer un sport que l'on pratique depuis qu'on est tout jeune et je savoure chaque minute. J'ai appris de ces gars-là que lors des pratiques, tu dois essayer de t'améliorer un peu tous les jours et c'est ce que j'essaie encore de faire maintenant (à 30 ans). Le jeu ne cesse de gagner en vitesse, tu ne seras jamais assez fort et assez rapide», estime-t-il.

L'ancien premier choix des Flames (9e au total), qui a déjà contribué un but et cinq passes lors des huit parties jouées dans son nouvel uniforme, donne aussi du crédit à son ancien entraîneur chez les juniors avec les Rebels de Red Deer, Brent Sutter, pour les bonnes habitudes d'entraînement qu'il a acquises.

Pendant qu'il parlait à une poignée de journalistes, on apprenait qu'un des joueurs refilés aux Maple Leafs pour faire l'acquisition de Phaneuf, Jared Cowen, avait été soumis au ballottage par les Maple Leafs. Ces derniers avaient placé son nom sur la liste des blessés dès son arrivée dans la Ville Reine en raison de raideurs aux hanches. Il n'a donc toujours pas joué un seul match avec eux; il ne serait pas surprenant que son contrat soit racheté l'été prochain.

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer