Les Sénateurs dépassés par les Canucks

Le but en avantage numérique de Jake Virtanen,... (Darryl Dyck, PC)

Agrandir

Le but en avantage numérique de Jake Virtanen, à mi-chemin du troisième tiers, a fait la différence dans la rencontre.

Darryl Dyck, PC

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

(VANCOUVER) Après avoir laissé le haut du pavé à leurs joueurs de soutien pendant quelques matches, les gros canons des Sénateurs d'Ottawa se sont réveillés jeudi soir. Mais ça a été dans une cause perdante.

Les Canucks de Vancouver ont comblé un déficit en troisième période pour seulement la troisième fois de la saison, transformant un déficit de 3-2 en gain de 5-3 devant leurs partisans au Rogers Arena.

Le revers mettait fin à une séquence de quatre victoires de suite des visiteurs, qui ont raté une belle chance de continuer leur remontée au classement. Un gain aurait permis aux Sénateurs de rejoindre les Hurricanes de la Caroline au 10e rang, ces derniers s'étant inclinés devant les Maple Leafs de Toronto. Ils auraient alors été à deux points du huitième rang détenu par les Penguins de Pittsburgh, mais le revers les refoule plutôt en 12e place, vu que les Flyers de Philadelphie l'ont emporté plus tôt en soirée.

C'est un but en avantage numérique de Jake Virtanen à mi-chemin du troisième tiers qui aura fait la différence dans la rencontre.

Le deuxième but du match du défenseur Matt Bartkowski avait auparavant créé l'égalité 3-3 en début de troisième période, un but contesté par l'entraîneur-chef Dave Cameron, qui pensait qu'il y avait eu hors-jeu à la ligne bleue auparavant. Les officiels ont révisé longtemps les différents angles de caméra avant de déterminer que les images n'étaient pas suffisamment concluantes pour annuler le but.

Le gardien Craig Anderson a fait face à... (Darryl Dyck, PC) - image 2.0

Agrandir

Le gardien Craig Anderson a fait face à 36 tirs lors du match de jeudi soir.

Darryl Dyck, PC

«Nous n'avons pas été à notre meilleur, on avait l'avance et on est sorti à plat en troisième, ils ont pris tout le momentum. Même la longue révision vidéo n'a pas enrayé leur momentum», a commenté le gardien Craig Anderson, qui a fait face à 36 tirs.

C'est seulement la deuxième fois de la saison que les Sénateurs échappent une avance en troisième période, eux qui ont une fiche de 18-2-1 quand ils mènent après 40 minutes de jeu.

Bobby Ryan avait brisé une égalité de 2-2 en fin de deuxième période avec son 20e filet de la saison, plateau atteint également par Mark Stone tandis que Mike Hoffman y est allé de son 25e de la campagne. Marc Méthot a préparé ce but en effectuant une montée à l'emporte-pièce, ce qu'il fait rarement.

«En jouant avec Erik (Karlsson), je n'ai pas la chance de faire ça trop souvent. J'étais content de contribuer un peu, mais c'est décevant qu'on n'ait pas terminé le travail. En troisième, il aurait fallu trouver le moyen de démoraliser une équipe comme celle-là», estimait le défenseur franco-ontarien.

Emerson Etem a ouvert le pointage pour les Canucks en saisissant un retour de lancer alloué par Craig Anderson à la cinquième minute de jeu, mais Hoffman a répliqué cinq minutes plus tard en faisant dévier un tir de Dion Phaneuf par-dessus le gardien Ryan Miller, un but accordé après une brève révision vidéo. 

Un but de Stone à 21 secondes de la fin de la période a été refusé parce qu'il a poussé Miller pour déloger la rondelle qu'il venait d'arrêter sur son échappée en désavantage numérique. Mais Stone s'est repris de belle façon au deuxième tiers alors qu'il a déjoué Miller d'un tir du côté du bâton sur une descente à deux contre un avec Jean-Gabriel Pageau. Un but réussi en désavantage numérique, le 11e des Sénateurs cette saison, un sommet dans la LNH.

Pageau a obtenu deux passes dans cette rencontre, tout comme Dion Phaneuf, qui a joué un autre fort match.

«C'est frustrant de jouer un match du genre. On menait après deux périodes sur la route, c'est exactement ce qu'on voulait. Mais on n'a pas fini le travail. On a raté des chances en troisième, frappant un poteau (Mika Zibanejad), mais on n'aurait jamais dû être dans cette position», a noté Stone.

Les Sénateurs ont pris le chemin de Calgary après le match, où ils affronteront les Flames samedi pour compléter cette tournée de l'Ouest canadien.

Nos trois étoiles

  1. Matt Bartkowski (VAN)
  2. Mark Stone (OTT)
  3. Emerson Etem (VAN)

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer