Borowiecki n'est pas prêt pour les Hurricanes

Mark Borowiecki.... (Étienne Ranger, Archives LeDroit)

Agrandir

Mark Borowiecki.

Étienne Ranger, Archives LeDroit

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

L'alignement des Sénateurs d'Ottawa demeurera inchangé par rapport à leur dernière sortie lorsqu'ils recevront les Hurricanes de la Caroline, jeudi soir, au Centre Canadian Tire.

Sonné samedi dernier à Columbus, le défenseur Mark Borowiecki n'est pas prêt à revenir au jeu mais «il se rapproche», a indiqué l'entraîneur-chef Dave Cameron après l'entraînement optionnel des siens en matinée. Il a patiné avant ses coéquipiers en compagnie d'un autre blessé, David Dziursynski, et il pourrait être disponible samedi lors de la visite des Red Wings de Detroit.

Craig Anderson sera de retour devant le filet des siens et son vis-à-vis sera Eddie Lack.

Les Hurricanes demeurent une bête noire pour les Sénateurs, qui n'ont pas gagné en temps réglementaire contre eux à leurs neuf dernières sorties. Leur domination remonte à encore plus loin puisqu'ils ont amassé au moins un point de classement lors de 18 des 21 dernières rencontres entre les deux clubs.

«C'est une de ces choses qui défient la logique. Mais je me souviens que l'an dernier, pendant notre poussée, nous avons gagné un gros match en Caroline. Nous avons aussi perdu en prolongation là-bas plus tôt cette saison. Je ne peux pas vous donner une raison solide, autrement que certains clubs font sortir le pire du vôtre», a indiqué Cameron.

Les Hurricanes s'amènent alors qu'ils sont sur une lancée, invaincus en temps réglementaire à leurs cinq derniers matches (3-0-2) et avec une fiche de 10-3-3 à leurs 16 derniers matches, ce qui lui a permis de doubler Ottawa au classement.

«La clé est que nos gardiens ont été meilleurs, mais il n'y a pas que ça, notre jeu défensif en général a été meilleur et notre engagement sans la rondelle s'est amélioré. Et il y a nos jeunes défenseurs qui ne sont plus aussi jeunes qu'au début de l'année», estime l'entraîneur-chef Bill Peters, qui devra se débrouiller sans son meilleur arrière offensif, Justin Faulk, pour cette rencontre.

Cinq choses à savoir sur le match Sénateurs-Hurricanes

1-Même si son club n'a pas une très bonne fiche contre la Caroline, celle de Craig Anderson est respectable : 6-3-4 avec une moyenne de 2,42 et un taux d'efficacité de ,929. Lack a joué deux fois contre Ottawa (0-1-1, 3,50, ,903). Cam Ward revient d'une blessure au bas du corps, lui qui n'a pas perdu en temps réglementaire à ses neuf dernières sorties (5-0-4)

2-Les Sénateurs ont une fiche à vie de 36-45-8-5 contre la franchise des Hurricanes/Whalers.

3-Les Hurricanes disputent le premier match d'une série de deux en deux soirs, eux qui recevront les Sharks de San Jose vendredi à Raleigh.

4-Les Sénateurs vont endosser leur troisième chandail pour la rencontre de jeudi soir, eux qui ont une fiche de 4-3-1 quand ils le portent cette saison.

5-Alors que les Sénateurs sont 29e en désavantage numérique, une clé des succès des Hurricanes depuis le début de 2016 est qu'ils occupent le quatrième rang dans la LNH à ce chapitre avec un pourcentage d'efficacité de 87,3 % (48 en 55), ce qui les a vus passer du 23e au 11e rang dans le circuit Bettman.

Trios et duos anticipés des Sénateurs

Smith-Pageau-Stone

Dzingel-Turris-Ryan 

Hoffman-Lazar-Chiasson

Prince-Paul-Neil

Méthot-Karlsson

Phaneuf-Ceci

Wiercioch-Wideman

Trios et duos anticipés des Hurricanes

Versteeg-E. Staal-DiGuiseppe

Nordstrom-J. Staal-Nestrasil

Skinner-Rask-Lindholm

Terry-McClement-Nash

Slavin-Hainsey

Liles-Pesce

Hanifin-Jordan

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer