Zack Smith sauve les meubles pour les Sénateurs

Mark Stone évite le lancer de Bobby Ryan... (Associated Press)

Agrandir

Mark Stone évite le lancer de Bobby Ryan qui a doublé l'avance durant une supériorité numérique au retour de l'entracte.

Associated Press

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

Un gros merci, Zack Smith.

Le centre du quatrième trio a permis aux Sénateurs d'Ottawa d'éviter la catastrophe, lundi soir, au SAP Center.

À la suite d'un deuxième effort, durant une infériorité numérique, Smith a obtenu un lancer de pénalité en troisième période. Il a profité de ce tir de pénalité pour marquer le but égalisateur qui a forcé la tenue d'une prolongation.

Un autre lancer de pénalité a permis aux Sénateurs de l'emporter. Mika Zibanejad a battu Alex Stalock dans les tirs de barrage pour permettre à son équipe de vaincre les Sharks de San Jose, 4-3.

Si Smith n'avait pas marqué, le long séjour des Sénateurs en Californie aurait pris fin sur une très triste note.

Dans cette rencontre, ils ont perdu deux joueurs. Deux joueurs importants.

Le défenseur numéro deux Marc Méthot a déclaré forfait durant la période d'échauffement. Il est blessé au bas du corps.

Hoffman fonce dans un poteau

Un gros merci, Zack Smith. Le centre du quatrième trio a... (Associated Press) - image 3.0

Agrandir

Associated Press

Le meilleur buteur de l'équipe, Mike Hoffman, est allé le rejoindre à l'infirmerie vers la fin de la deuxième période. En fonçant avec autorité vers le filet adverse, il a frappé de plein fouet un poteau. La nature exacte de sa blessure n'a pas été dévoilée. Certains fans qui suivent sa carrière depuis longtemps ont cependant eu de mauvais flashbacks. Le numéro 68 a subi une fracture de la clavicule dans le temps où il évoluait avec le club école des Sénateurs, à Binghamton...

Cette victoire permet à Ottawa de rejoindre le Canadien de Montréal au huitième rang dans l'Association Est.

Le capitaine Erik Karlsson disait justement lundi matin que son équipe trouvera le moyen de gagner suffisamment pour prendre part aux séries éliminatoires.

«Si nous sommes capables de nous qualifier pour les séries? Absolument! Je crois que nous avons fait nos preuves jusqu'ici cette saison. Nous venons de traverser une séquence où les résultats n'ont pas été au rendez-vous. Elle s'est possiblement étirée un peu plus longtemps que nous aurions voulu. Ce n'est rien d'anormal. Toutes les équipes passent par là», a déclaré Karlsson en matinée.

«Nous allons connaître d'autres séquences perdantes d'ici la fin de la saison. Il ne faudra surtout pas paniquer lorsque ça va nous arriver.»

Malgré les blessures, et malgré le fait qu'ils étaient encore une fois confrontés à une grosse formation de l'Association Ouest, les Sénateurs avaient réussi l'essentiel. Ils avaient réussi à se forger une avance de deux buts au début de la deuxième période.

Fraîchement inséré dans le quatrième trio, Max McCormick a ouvert la marque au premier tiers.

Déjà, c'était bien parti pour Ottawa.

Les Sharks présentaient une fiche de 1-12-0, à domicile, dans les matches où ils avaient laissé leurs adversaires marquer les premiers.

Bobby Ryan a doublé l'avance durant une supériorité numérique au retour de l'entracte.

Les Sénateurs ont cherché à protéger leur avance de façon passive. Et pourquoi pas? Contrairement au gardien des Sharks Alex Stalock, Craig Anderson disputait un fort match.

Ce qui devait arriver arriva. Anderson a trébuché trois fois. Tomas Hertl, Logan Couture et Matt Nieto ont marqué les buts qui leur ont permis de prendre les devants au troisième tiers.

Blessure mystérieuse pour Méthot

Tout le monde sait comment Mike Hoffman s'est blessé. Marc Méthot? C'est moins clair.

Difficile de savoir exactement ce qui est arrivé à l'athlète franco-ontarien. Il semblait vivre une journée comme les autres. Il faisait partie d'un petit groupe de joueurs qui avaient choisi de prendre part à l'entraînement facultatif matinal. Il avait sauté une fois de plus sur la patinoire pour la période d'échauffement.

Il est rentré au vestiaire bien avant ses coéquipiers.

S'agirait-il d'un retour de la blessure aux muscles fessiers qui l'a contraint à l'inactivité pendant la première moitié de la saison 2014-15?

Par chance, Chris Wideman était disponible, disposé à prendre sa place.

Jared Cowen, lui, a regardé un neuvième match consécutif depuis la galerie de la presse. C'est à se demander s'il aura un jour la chance de porter à nouveau l'uniforme des Sénateurs...

Le sommaire du match.

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer