Un duel Anderson-Crawford à Chicago

Craig Anderson sera en quête d'une 199e victoire... (Patrick Woodbury, archives LeDroit)

Agrandir

Craig Anderson sera en quête d'une 199e victoire en carrière dimanche soir au Michigan contre les Blackhawks.

Patrick Woodbury, archives LeDroit

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

(Chicago) Gardien le plus occupé de la LNH alors qu'il a été le premier à franchir le cap des 1000 tirs reçus cette saison, Craig Anderson risque d'avoir encore fort à faire dimanche soir alors qu'il affrontera l'équipe de son patelin, les Blackhawks de Chicago.

Le gardien des Sénateurs avait obtenu congé lors du dernier match de 2015 contre les Devils du New Jersey, un revers de 3-0 où son adjoint Andrew Hammond était devant le filet.

Il est tout naturel pour Dave Cameron de revenir avec son vétéran cerbère américain, qui a une excellente fiche de 6-2-3 en carrière contre les champions en titre de la coupe Stanley, malgré une moyenne de 3,25 et un taux d'efficacité ordinaire de ,912 contre eux.

«Le fait qu'il est un excellent gardien de la LNH est le plus grand facteur (pour son choix)», a dit Cameron après l'entraînement matinal des siens dimanche matin au United Center, gardant aussi la porte ouverte à revenir avec Anderson lundi à St. Louis.

Anderson sera en quête d'une 199e victoire en carrière. Il fera face à l'ancien Intrépide Corey Crawford, qui a un dossier de 2-0-1 en carrière contre Ottawa (2,72 de moyenne, ,897 de taux d'efficacité).

Alors qu'il vient de disputer son 100e match en carrière, le centre Curtis Lazar aura l'occasion de jouer un match à Chicago pour la première fois de sa carrière, lui qui avait été laissé de côté par Paul MacLean l'an passé. «Le 'coach' avait voulu habiller un alignement de vétéran, et maintenant que j'ai joué 100 parties, j'imagine que je suis un vrai vétéran maintenant, a-t-il blagué. J'ai hâte de jouer sur cette glace. J'ai assisté à deux parties ici, une comme amateur quand j'étais midget et qu'on avait disputé un tournoi dans le coin, et l'autre comme substitut.»

Cinq choses à savoir sur le match Sénateurs-Blackhawks

1-Les Sénateurs ont défait Chicago 4-3 en prolongation lors du premier duel entre les deux équipes, le 3 décembre dernier au Centre Canadian Tire. Mike Hoffman avait compté le but gagnant sur une passe d'Erik Karlsson, qui n'a jamais compté en huit parties en carrière contre les Hawks (il a sept passes contre eux).

2- L'ancien Sénateur Marian Hossa est le Blackhawk qui a le plus de points en carrière contre Ottawa avec 28 points, dont 8 buts, en 20 parties.

3- Le capitaine des Blackhawks Jonathan Toews a réussi son quatrième but gagnant en prolongation de la saison, un sommet dans la LNH, jeudi lors du dernier match de Chicago, un gain de 4-3 contre l'Avalanche du Colorado.

4- Bobby Ryan est toujours en quête d'un 200e but en carrière, lui qui n'a pas compté à ses quatre dernières sorties. Sa disette est moins longue que celle de Kyle Turris, qui n'a pas marqué à ses sept derniers matches.

5-Ce match est le premier de deux en deux soirs, ce court voyage se poursuivant lundi à St. Louis. Ottawa a une fiche de 5-1-0 dans le premier match de ces séries et de 1-5-0 dans le second.

Trios et duos probables des Sénateurs

Hoffman-Zibanejad-Ryan

Smith-Turris-Stone

McCormick-Pageau-Chiasson

Prince-Lazar-Neil

Claesson-Karlsson

Méthot-Wideman

Wiercioch-Borowiecki

Trios et duos probables des Blackhawks

Shaw-Toews-Hossa

Panarin-Anisimov-Kane

Desjardins-Danault-Teravainen

Mashinter-Rasmussen-Garbutt

Keith-Hjalmarsson

van Riemsdyk-Seabrook

Scuderi-Gustavsson

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer