Le Hamburglar se prépare à faire face à Ovechkin

Andrew Hammond... (Patrick Woodbury, Archives LeDroit)

Agrandir

Andrew Hammond

Patrick Woodbury, Archives LeDroit

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

(WASHINGTON) À quelques heures d'effectuer son premier départ en plus d'un mois dans la Ligue nationale de hockey, Andrew Hammond se sent bien. Il se sent prêt.

«Il est encore tôt. Je ressentirai peut-être un peu de trac quand la journée avancera. Pour l'instant, je dirais que je suis juste bien content de remettre la machine en marche», a-t-il déclaré lorsqu'il s'est adressé à quelques journalistes, mercredi midi, au Verizon Center.

«C'est juste un autre gros match pour nous. Une autre opportunité d'affronter une des meilleures équipes de l'Association Est», a-t-il renchéri.

Avec leur fiche de 8-1-1 dans leurs 10 dernières parties, les Capitals de Washington ont effectivement ravi la première position dans l'Association Est au Canadien de Montréal. Ils n'ont alloué que 63 buts en 29 parties, ce qui fait d'eux la meilleure formation défensive de toute la Ligue nationale de hockey.

On les craint cependant toujours autant pour leur potentiel explosif à l'attaque.

«Nous savons tous à quel point ils sont dangereux offensivement, fait Marc Méthot. Tout le monde sait que leurs succès passent en grande partie par Ovechkin. Ils ont tout plein de joueurs qui sont capables de lui envoyer la rondelle. La discipline sera un élément clé dans ce match.» 

«Nous avons bien joué défensivement contre les Kings de Los Angeles lundi. Nous avons alloué beaucoup de tirs, mais ils provenaient souvent de l'extérieur de l'enclave. Il faudra répéter cette recette contre les Caps», ajoute-t-il.

Toujours pas de changements à prévoir à la formation des Sénateurs. Shane Prince sera spectateur. Mark Borowiecki jouera à l'aile gauche dans le quatrième trio.

CINQ CHOSES À SAVOIR

1 - Kyle Turris enfilera son uniforme pour un 293e match consécutif, mercredi. Sa séquence «d'homme de fer» deviendra alors la deuxième plus longue de l'histoire des Sénateurs. La plus longue appartient pour l'instant à Chris Phillips, qui a joué 311 matches d'affilée entre 2008 et 2011. Si tout se passe bien, Turris éclipsera cette marque le 2 février prochain à Pittsburgh.

2 - Craig Anderson avait besoin d'une pause après avoir entrepris 15 matches d'affilée. Braden Holtby n'a pas ce problème. Il a permis aux Capitals de conserver une fiche de 11-0-1 à ses 12 derniers départs. Il a stoppé 44 des 45 lancers des Penguins de Pittsburgh, lundi.

3 - Le Verizon Center est un endroit plutôt hostile pour les Sénateurs. Les Caps présentent une fiche de 12-2-2 dans les 16 derniers matches où ils ont accueilli le club de la capitale canadienne. Durant cette séquence, leur jeu de puissance a produit à un rythme de 27,3 %.

4 - Les Caps n'éprouvent pas trop de difficultés, de façon générale, contre les équipes de la section Atlantique. Ils ont subi seulement deux revers en temps réglementaire -- fiche de 23-2-3 -- contre elles.

5 - Erik Karlsson est le meilleur défenseur offensif de la LNH. En groupe, la brigade défensive des Capitals est cependant plus productive que celle des Sénateurs. Karlsson a obtenu 34 des 56 points de la ligne bleue d'Ottawa. Les sept défenseurs qui ont joué pour Washington jusqu'ici ont cumulé 63 points.

FORMATION PROBABLE DES SÉNATEURS

Hoffman - Zibanejad - Ryan

Smith - Turris - Stone

Dziurzynski - Pageau - Chiasson

Borowiecki - Lazar - Neil

Méthot - Karlsson

Wiercioch - Ceci

Cowen - Wideman

FORMATION PROBABLE DES CAPITALS

Ovechkin - Backstrom - Oshie

Johansson - Kuznetsov - Williams

Chimera - Beagle - Wilson

Laich - Latta - Burakovsky

Schmidt - Carlson

Alzner - Niskanen

Orlov - Chorney

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer