Turris pourrait jouer ce soir

Le centre numéro un des Sénateurs a quitté... (Fred Chartrand, La Presse Canadienne)

Agrandir

Le centre numéro un des Sénateurs a quitté le match samedi après s'être blessé à une jambe dans une vilaine chute. Il pourrait malgré tout être à son poste ce soir, à New York.

Fred Chartrand, La Presse Canadienne

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

Incroyable, mais vrai. Kyle Turris pourrait jouer dimanche soir.

Quand il s'est blessé à la jambe droite, samedi soir, tout portait à croire qu'il s'absenterait pendant une longue période. Quand il s'est retrouvé coincé sous l'attaquant des Islanders de New York Casey Cizikas, sa cheville a plié dans le mauvais sens.

À la surprise générale, le centre numéro un est quand même monté à bord de l'avion qui a mené les Sénateurs d'Ottawa a New York. Il se déplaçait avec une relative facilité.

Les thérapeutes l'examineront une fois de plus dimanche après-midi au Madison Square Garden. Si son cas n'a pas trop empiré, on pourrait lui donner la chance d'affronter les Rangers en soirée.

«Quand nous avons vu la reprise sur vidéo, nous avons tous eu peur pour lui. Nous avons été très vite rassurés. La blessure n'est pas si sérieuse que ça. Nous allons prendre une décision finale dans son cas juste avant le match. S'il doit rater ce match contre les Rangers, tout porte à croire que son absence ne sera pas de longue durée», a déclaré un Dave Cameron soulagé, dimanche midi.

«Ça me fait penser aux accidents de voiture. Parfois, on peut subir des blessures assez graves dans des accidents mineurs. Parfois, des gens réussissent à se tirer idemnes d'une collision dans laquelle leur voiture a été complètement détruite. C'est dur à expliquer. La chance peut avoir un facteur à jouer», a enchaîné l'entraîneur-chef.

Turris n'a pas raté un seul match depuis le jour où il s'est joint aux Sénateurs.

S'il ne peut pas jouer, Cameron misera sur un alignement composé de 11 attaquants et sept défenseurs face aux Rangers.

Craig Anderson défendra une fois de plus le filet des Sénateurs sur Broadway. Il obtiendra donc un 11e départ consécutif.

L'entraîneur se défend bien de sur-utiliser son gardien vedette.

«À travers la ligue, les gardiens d'élite ont joué environ 21, 22 matches depuis le début de la saison. Craig appartient à l'élite. Il s'agira de son 22e match. Tout est sous contrôle.»

CINQ CHOSES À SAVOIR

1 - Erik Karlsson a participé aux trois buts de son équipe, samedi soir, contre les Islanders de New York. En fait, il s'agissait de son troisième match consécutif avec trois points. Le bureau Elias Sports nous rappelle qu'il a connu une seule autre séquence de trois parties consécutives de trois points dans la LNH. C'était en février 2012.

2 - Le Hullois Alain Vigneault vivra vendredi prochain à Edmonton son 1000e match à titre d'entraîneur-chef d'une équipe de la LNH. Le match de dimanche, contre l'équipe de sa région, sera donc son 998e.

3 - Les Rangers ont gagné cinq de leurs sept dernières parties contre les Sénateurs. Dans le dernier duel, le 14 novembre à Ottawa, le défenseur franco-ontarien Dan Boyle a inscrit le but décisif dans une victoire de 2-1 en tirs de barrage.

4 - Les Rangers occupent le quatrième rang dans la LNH avec 419 lancers bloqués en 27 parties. Les Sénateurs occupent le sixième rang du même classement. Ils en ont bloqué 408 en 26 rencontres.

5 - Depuis le début de sa carrière dans la LNH, Mats Zuccarello a inscrit huit points en huit parties contre Ottawa.

Formation probable des Sénateurs

Attaquants
HoffmanPageauRyan
PrinceZibanejadStone
LazarSmithChiasson
DziurzynskiNeil

Défenseurs
MéthotKarlsson
WierciochCeci
CowenWideman
Borowiecki

Formation probable des Rangers

Attaquants
KreiderLindbergNash
HayesBrassardZuccarello
MillerMooreFast
GlassStollStalberg

Défenseurs
McDonaghGirardi
StaalBoyle
YandleMcIlrath
Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer