Kyle Turris sera de la partie contre les Red Wings

«On veut toujours produire. Pour les membres de... (Patrick Woodbury, archives LeDroit)

Agrandir

«On veut toujours produire. Pour les membres de mon trio, le défi consiste à retrouver notre complicité. C'est la clé de nos succès», assure Kyle Turris.

Patrick Woodbury, archives LeDroit

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

La séquence de l'homme de fer des Sénateurs d'Ottawa se poursuivra.

Kyle Turris affrontera les Red Wings de Détroit, lundi soir, au Centre Canadian Tire.

Le centre numéro un s'est légèrement blessé dans son dernier match, samedi. Il dit lui-même qu'il a été «secoué» quand il a été mis en échec par l'attaquant norvégien des Rangers de New York, Mats Zuccarello.

Il a tellement été «secoué» qu'il a choisi de ne pas prendre part à la séance d'entraînement de dimanche.

«Mais c'est correct. C'était juste une bonne mise en échec de hockey. Je suis responsable de ce qui m'est arrivé. J'ai mal anticipé sa réaction. J'ai mal joué. Mais bon... Il n'y aura pas de conséquences fâcheuses à long terme», assure-t-il.

Turris veut maintenant se concentrer sur sa production à l'attaque. Il a connu son meilleur début de saison en carrière, marquant huit buts à ses 12 premiers matches. Depuis, il a un peu ralenti. Il n'a pas touché la cible à ses cinq derniers matches.

«On veut toujours produire. Pour les membres de mon trio, le défi consiste à retrouver notre complicité. C'est la clé de nos succès», assure Turris.

Puisque Andrew Hammond est blessé, Craig Anderson sera le gardien des Sénateurs.

Il affrontera Jimmy Howard.

Anderson avait été franchement moyen face aux Wings, lors de leur dernière visite, le 31 octobre dernier.

À ce moment-là, Pavel Datsyuk n'était pas uniforme. Il se remettait toujours d'une intervention chirurgicale subie durant la saison morte.

La superstar russe a récemment récupéré son poste. «Nous savons très bien quel genre de défi il nous pose. Lorsque Datsyuk est sur la glace, il faut s'attendre à ce qu'il se passe des choses inattendues», dit Anderson.

CINQ CHOSES À SAVOIR

1 - Erik Karlsson a marqué un but dans chacun des trois dernières parties. Le bureau Elias Sports nous apprend qu'il s'agit de sa troisième séquence de trois parties consécutives avec au moins un but dans la LNH.

2 - Matt Puempel a inscrit son seul but cette saison à Détroit. L'ailier ontarien a été blanchi à ses six dernières rencontres. Il obtiendra une autre opportunité d'évoluer dans le deuxième trio des Sénateurs, mardi.

3 - Pavel Datsyuk a marqué 298 buts depuis le début de sa carrière. Il devrait donc devenir, prochainement, le neuvième joueur d'origine russe à atteindre le plateau des 300.

4 - Henrik Zetterberg a marqué son 300e but le 6 novembre. Son prochain but lui permettra de rejoindre Ulf Dahlen au sixième rang du classement des meilleurs buteurs d'origine suédoise dans la LNH. Zetterberg est assez loin du sommet. Mats Sundin a inscrit 564 buts durant son illustre carrière.

5 - Les thérapeutes des Red Wings demeurent très occupés. Landon Ferraro, Johan Franzen, Kyle Quincey, Brad Richards et Brendan Smith rateront le match de lundi parce qu'ils sont blessés.

FORMATION PROBABLE DES SÉNATEURS

Hoffman - Turris - Stone

Puempel - Zibanejad - Ryan

Michalek - Pageau - Chiasson

Smith - Lazar - Neil

Méthot - Karlsson

Wiercioch - Ceci

Borowiecki - Wideman

FORMATION PROBABLE DES RED WINGS

Abdelkader - Zetterberg - Larkin

Tatar - Datsyuk - Helm

Pulkkinen - Athanasiou - Nyquist

Miller - Glendening - Sheahan

Kronwall - Green

DeKeyser - Ericsson

Kindl - Marchenko

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer