Patrick Wiercioch n'affrontera pas les Canucks

Le défenseur Patrick Wiercioch... (Simon Séguin-Bertrand, LeDroit)

Agrandir

Le défenseur Patrick Wiercioch

Simon Séguin-Bertrand, LeDroit

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

Dave Cameron a pris un virage à 180 degrés dans les 24 dernières heures.

Au terme de la séance d'entraînement de mercredi, l'entraîneur-chef des Sénateurs d'Ottawa a déclaré qu'il n'était pas prêt à retirer un défenseur d'expérience de sa formation pour faire de la place au jeune Chris Wideman. Il s'est porté à la défense de Patrick Wiercioch en particulier, jugeant qu'il ne méritait pas son statut de bouc-émissaire.

Jeudi matin, à son arrivée au bureau, Cameron a procédé à un changement. Il a décrété que Wideman fera partie de son top-6 défensif à compter de maintenant.

Wiercioch lui cédera sa place, jeudi soir, lors de la visite des Canucks de Vancouver au Centre Canadian Tire.

«J'ai décidé de me servir davantage de notre profondeur étant donné que les résultats n'ont pas été ceux que nous souhaitions jusqu'à maintenant», a expliqué Cameron dans sa conférence de presse d'avant-match.

«Je peux vous assurer que Patrick n'est pas le seul défenseur dont nous avons discuté au moment de prendre notre décision. Tous ceux dont nous avons parlé éprouvent les mêmes ennuis jusqu'à maintenant. L'exécution et la confiance ne sont pas au rendez-vous...»

Cameron a par ailleurs décidé qu'Andrew Hammond sera d'office jeudi soir.

Le Hamburglar est originaire de la Colombie-Britannique. Les Canucks étaient son club favori quand il était petit. Kirk McLean était son héros d'enfance.

Le gardien de buts numéro deux est excité de les affronter pour la toute première fois de sa carrière... d'autant plus qu'il obtient un deuxième départ en trois parties. Une première pour lui cette saison.

«Le plus difficile, quand tu ne joues pas souvent, c'est de bien entreprendre les matches. Les cinq ou 10 premières minutes d'un match sont les plus difficiles quand après une longue absence», souligne-t-il.

Les statistiques de Craig Anderson en carrière face aux Canucks ne sont pas très reluisantes. Il les a vaincus seulement cinq fois en 19 rencontres.

CINQ CHOSES À SAVOIR

1 - Les Sénateurs et les Canucks ont croisé le fer pour la dernière fois le 7 décembre dernier. Les Sénateurs l'avaient emporté 4-3 en prolongation. Au lendemain de cette partie, Paul MacLean avait perdu son poste d'entraîneur-chef.

2 - Bobby Ryan a retrouvé sa touche aux environs des filets adverses. Il a récolté huit points à ses sept dernières parties.

3 - Ce sera le 100e match de la carrière de Mark Borowiecki. Le combatif défenseur ne joue pas son meilleur hockey dernièrement. Il présente un différentiel de moins cinq à ses trois dernières parties.

4 - Ryan Miller est le gardien le plus occupé dans la LNH depuis le début de la saison. Il a passé 851 minutes et 38 secondes sur la glace. Le gardien numéro un des Sénateurs, Anderson, a seulement 674 minutes au compteur.

5 - Les frères Sedin sont toujours à surveiller. Radim Vrbata n'est jamais mauvais contre les Sénateurs, non plus. En 17 matches en carrière contre eux, il a marqué 11 buts.

FORMATION PROBABLE DES SÉNATEURS

Hoffman - Turris - Stone

Puempel - Zibanejad - Ryan

Michalek - Pageau - Chiasson

Smith - Lazar - Neil

Méthot - Karlsson

Cowen - Ceci

Borowiecki - Wideman

FORMATION PROBABLE DES CANUCKS

D. Sedin - H. Sedin - Hansen

Higgins - Horvat - Vrbata

Burrows - Sutter - Baertschi

Cracknell - McCann - Dorsett

Edler - Tanev

Hamhuis - Weber

Hutton - Bartkowski

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer