L'importance de produire à la maison

Marc Méthot et les Sénateurs d'Ottawa présentent un... (Patrick Woodbury, archives LeDroit)

Agrandir

Marc Méthot et les Sénateurs d'Ottawa présentent un dossier de 2-3-3 lorsqu'ils jouent au Centre Canadian Tire.

Patrick Woodbury, archives LeDroit

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

Pour le jour du Souvenir, les Sénateurs d'Ottawa auraient bien aimé avoir la capacité d'oublier leur sortie de la veille à Nashville. En particulier le fait qu'ils avaient alloué sept buts aux Predators, dont trois dans une troisième période fatidique.

De retour à la maison après un voyage où ils n'ont récolté qu'un point en deux parties, celui de samedi quand ils ont échappé une avance de 2-1 en Caroline, les troupiers de Dave Cameron ont beau occuper une place qui leur donnerait accès aux séries si elles débutaient ce matin, troisièmes dans la division Atlantique avec un dossier de 7-5-3, leur jeu est loin d'être satisfaisant et ils en sont conscients.

Ils amorceront un séjour à domicile de cinq parties en recevant les Canucks de Vancouver jeudi soir, puis les Rangers, les Red Wings, les Blue Jackets et les Flyers s'arrêteront au Centre Canadian Tire.

«Malheureusement, nous n'avons pas été très bons à domicile jusqu'à maintenant, a dit le vétéran Marc Méthot en parlant du dossier de 2-3-3 des siens au CTT, les deux gains ayant nécessité des tirs de barrage. Il va falloir commencer à profiter de ce qui devrait être un avantage. Il faut demeurer positifs, même si en s'en allant en Caroline, on aurait cru que nous étions au bas du classement en se fiant à l'humeur dans la chambre.»

Cette humeur ne s'est certes pas aaméliorée après le passage de l'équipe au Tennessee, alors que pour un 10e match sur 15, les Sénateurs ont été largement dominés au chapitre des tirs au but par leurs adversaires. Une tendance qui chicote grandement l'entraîneur-chef Dave Cameron.

«Je n'ai pas dormi de la nuit, a-t-il avoué au début de son point de presse. Je souhaiterais que ce ne soit qu'à cause d'un seul moment, mais ce n'est pas le cas. Notre équipe peut bien jouer, comme (mardi) quand on a pris l'avance. Puis Nashville, qui a un bon club, revient, mais on les a aidés. C'est comme les erreurs et les buts sur balles au baseball, vous faites ces cadeaux à un club, ça va vous tuer et c'est ce qui nous arrive.»

Alors que le jeu défensif de son équipe dans sa zone est souvent pointé du doigt, Cameron pensait plutôt que ça commençait à l'autre bout de la patinoire. «On ne passe pas assez de temps en zone adverse, on obtient une chance et c'est terminé («one and done», a-t-il dit en anglais), et ils s'en viennent avec de la vitesse et s'installent dans notre zone. On doit s'améliorer en zone offensive et en zone neutre pour passer moins de temps dans notre zone», a-t-il ajouté.

Bonne structure, mauvaise exécution

Blanchi lors des trois derniers matches, le meilleur compteur du club, le centre Kyle Turris, pense que la structure n'est pas déficiente, en tout cas: «La structure est bonne, nous devons juste l'exécuter comme il faut. Les avants doivent revenir profondément pour donner une option aux défenseurs, qui doivent ensuite nous refiler la rondelle. On travaille là-dessus et on cherche des réponses, mais au moins, ce qui est positif, c'est que nous ne sommes pas en mauvaise posture», a-t-il noté.

Avec leurs 17 points, les Sénateurs n'ont cependant que cinq points d'avance sur les Hurricanes, qui occupent le 14e rang dans l'Est. «Nous accordons présentement trop de chances de compter pour nous sentir à l'aise avec notre position au classement», soulignait cependant l'attaquant Bobby Ryan, qui a un but et trois passes à ses quatre dernières sorties.

Cameron n'a pas dévoilé l'identité de son gardien partant contre les Canucks, entre Craig Anderson et Andrew Hammond. Déjoué sept fois mardi, le premier n'a pas une bonne fiche en carrière contre Vancouver (5-11-3, moyenne de 3,44).

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer