Une victoire signée Hammond

Andrew Hammond et Bobby Ryan célèbrent la victoire.... (Paul Sancya, AP)

Agrandir

Andrew Hammond et Bobby Ryan célèbrent la victoire.

Paul Sancya, AP

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

(DETROIT) Pour les Sénateurs d'Ottawa, la meilleure nouvelle, c'est que le Hamburglar a connu sa meilleure sortie de la saison.

La victoire de 3-1 obtenue au Joe Louis Arena, vendredi, est en large partie la sienne.

Andrew Hammond n'a pas été aussi occupé que son vis-à-vis des Red Wings, Jimmy Howard.

Il a quand même été appelé à stopper 29 rondelles. Il a surtout résisté pendant les deux très longues minutes en durant lesquelles les Sénateurs se défendaient à cinq contre six en fin de troisième période.

Bobby Ryan a fini par marquer le but d'assurance dans un filet désert. Kyle Turris et Matt Puempel ont inscrit les autres buts pour permettre aux Sénateurs de signer leur quatrième victoire en cinq parties sur la route.

«Jouer ici, c'est cool. La foule est toujours très bruyante. Je pense que les fans nous ont aidés à entrer dans le match. Nous avons livré collectivement une de nos meilleures performances de la saison», croit le gardien vainqueur.

Il s'agit en fait de sa première bonne sortie de la saison, ce qui aura un petit quelque chose de rassurant pour les entraîneurs.

Au terme d'un camp d'entraînement où il avait eu du mal à retrouver ses points de repère, le gardien de buts numéro deux des Sénateurs s'était blessé. Au retour de ladite blessure, il avait été tout aussi ordinaire à son premier match de la saison. Il avait laissé quatre des 32 lancers dirigés vers lui contre les Devils du New Jersey.

Il se trouve que les Sénateurs ont besoin d'un gardien de buts numéro deux solide.

Le titulaire Craig Anderson vieillit et il est de plus en plus fragile. Pour lui éviter des blessures, il faut le ménager.

Andrew Hammond a repoussé 34 rondelles dans la... (Paul Sancya, AP) - image 2.0

Agrandir

Andrew Hammond a repoussé 34 rondelles dans la victoire de vendredi soir.

Paul Sancya, AP

Nul doute que Dave Cameron a cherché à protéger Hammond en lui permettant de jouer son deuxième match sur la route. Le JLA est un aréna que Hammond connaît bien. Il y a livré ses premières grosses performances durant ses années universitaires.

Il aime tellement Détroit qu'il a choisi de passer ses étés dans sa banlieue de Grosse Pointe, au Michigan.

«C'est un peu normal de ne pas se sentir à son meilleur à son premier match de la saison. Ce soir, j'ai senti dès le départ que ce serait différent», dit celui qui pourra maintenant se reposer et laisser.

Anderson prendre la relève, samedi, quand les Sénateurs et les Wings se retrouveront à Kanata.

Hammond a flanché vers la fin de la deuxième période, durant la deuxième supériorité numérique à cinq contre trois des Wings. Henrik Zetterberg l'a battu. Il s'agit de son 299e but en carrière.

Le vénérable capitaine deviendra sous peu le huitième joueur de l'histoire à marquer 300 buts dans l'uniforme rouge et blanc de Détroit.

Parenthèse. Zack Smith a des choses à se faire pardonner.

Il a été responsable de ces deux infériorités à trois contre cinq. Deux fois, il a été puni pour une infraction commise alors qu'il devait lui-même tuer une pénalité.

Un troisième but pour Ryan

Bobby Ryan a passé une belle fin de soirée. Mais il s'en est fallu de peu pour qu'il passe une très mauvaise fin de soirée.

En fin de match, alors que les Sénateurs se défendaient à cinq contre six, il a tenté de dégager mollement son territoire. Il était vanné. Il devait rentrer au banc.

Il doit mal connaître sa force, parce que la rondelle a glissé jusqu'à l'autre bout de la glace. Son dégagement a été refusé.

«J'y repense. Je n'en reviens pas», a déclaré l'ailier américain après le match.

«Tout au long de la soirée, la rondelle ne glissait presque pas sur la glace. J'ai essayé de la pousser un peu plus loin pour permettre à Milo (Michalek) de s'en emparer. Je voulais surtout rentrer au banc pour me reposer. J'ai vraiment manqué mon coup.»

À bout de souffle, Ryan n'a pas eu le choix de se placer dans le fond de sa zone pour la mise en jeu qui a suivi. Michalek et Kyle Turris ont uni leurs efforts pour lui permettre de marquer son but en filet désert.

Soulagement. Il s'agissait du troisième but marqué par Ryan cette saison.

Dave Cameron a décidé d'être patient pour cette partie. Il a donné aux jeunes Matt Puempel et Shane Prince une deuxième opportunité de jouer dans des trios offensifs.

Puempel a marqué son premier but de la saison. Sur une passe de Ryan.

Le numéro 6 a contourné le filet des Wings avec assurance avant de remettre dans l'enclave à Matt Puempel.

Les parents de l'ancien choix de première ronde étaient présents pour le voir marquer son premier but de la saison.

«Je sais comment on marque des buts dans la LNH. Il faut foncer vers le filet, vers les secteurs où la glace est peinte en bleu. C'est ce que j'ai essayé de faire ce soir», dit le jeune.

Ryan pense déjà au match de samedi. «Nous avons la chance de balayer les honneurs d'une série de deux parties contre une équipe de notre division. IL ne faut pas rater notre coup.»

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer