Hoffman, un cas plus qu'incertain

Mike Hoffman est placé sur la liste des... (Frank Gunn, Archives La Presse Canadienne)

Agrandir

Mike Hoffman est placé sur la liste des cas qui sont évalués au jour le jour.

Frank Gunn, Archives La Presse Canadienne

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

Quand on a voulu prendre des nouvelles de Mike Hoffman, vendredi, Dave Cameron aurait difficilement pu offrir des réponses moins claires.

«Il ne s'est pas entraîné aujourd'hui», a d'abord répondu l'entraîneur-chef. Tous les journalistes avaient assisté à la séance d'entraînement qui avait précédé son point de presse le savaient déjà.

«Il subit des examens en ce moment. Vous voulez savoir s'il sera dans la formation lors de notre prochain match. Je n'ai pas de réponse claire à vous offrir. Je conclus donc qu'il se retrouve dans la liste des joueurs dont l'état est évalué au jour le jour», a-t-il enchaîné.

Peut donc conclure que la blessure subie par Hoffman jeudi n'est pas trop sérieuse? Que les Sénateurs d'Ottawa ne seront pas privés de leur plus dangereux ailier gauche pendant une longue période?

«Selon ce que je comprends, ce n'est pas sérieux. Mais c'est quoi, au juste une blessure sérieuse? Si je me fie à ce qu'on m'a dit, son absence ne sera pas très longue. Cela dit, je n'ai pas discuté avec notre thérapeute Gerry Townend aujourd'hui. Je ne veux pas trop m'avancer parce que je ne sais pas», résume Cameron.

Impossible de savoir pour l'instant si Hoffman sera de la partie, samedi soir, lors de la seule visite des Coyotes de l'Arizona cette saison au Centre Canadian Tire.

En début de soirée, les Sénateurs ont annoncé le rappel d'un attaquant de leur club école. Ils ont lancé une perche à la petite peste Max McCormick.

Ce dernier pourrait être en ville par simple mesure de précaution.

Cameron confirmera les éventuels changements à sa formation durant sa conférence de presse de samedi matin.

Dans le vestiaire, les joueurs ont hâte de recevoir des nouvelles. L'attaque des Sénateurs passe beaucoup par son premier trio depuis le début de la saison. Elle passe beaucoup par Hoffman, aussi. Il a marqué quatre buts à ses quatre dernières rencontres. «Il était malchanceux dans les trois ou quatre premières parties de la saison. Il n'avait besoin que d'un but. Quand il a réussi à le marquer, tout a débloqué. On dirait que tout fonctionne pour lui en ce moment», note Mark Stone.

Hoffman a possiblement marqué son plus beau but de la saison, jeudi. Il a utilisé son dangereux tir. Le gardien des Devils du New Jersey Cory Schneider n'a rien vu.

«Il a été très bon. Très, très bon, même. Tout le monde sait à quel point il est rapide, à quel point son lancer est dangereux. On a tendance à sous-estimer son sens du hockey. Ces temps-ci, il joue si bien que j'ai toujours envie de lui remettre la rondelle», confie Kyle Turris.

Cameron est capable d'identifier quelques joueurs capables de remplacer Hoffman dans son premier trio à court terme. Curtis Lazar s'est entraîné à sa place, vendredi.

«D'autres pourraient obtenir leur chance au besoin», précise-t-il, sans offrir davantage de précisions.

«Je vais vous dire quelque chose. Écrivez-le. Comme ça, vous n'aurez plus jamais besoin de me poser cette question. Mike Hoffman a entrepris la saison dans notre premier trio parce qu'il nous a prouvés qu'il était capable de se montrer responsable quand nous n'avons pas la rondelle, lance le coach. Nous savons depuis longtemps que ses lancers et sa vitesse lui servent bien. Il est maintenant plus complet. Il peut se montrer plus efficace sur 200 pieds.»

McCormick rappelé

Max McCormick... (Patrick Woodbury, LeDroit) - image 3.0

Agrandir

Max McCormick

Patrick Woodbury, LeDroit

Max McCormick sera peut-être appelé à prendre la place de Mike Hoffman sur la feuille d'alignement, ce week-end.

Il ne pourra toutefois jamais le remplacer sur la patinoire. Hoffman a inscrit quatre buts à ses quatre derniers matches. Il en a marqué tout près d'une trentaine la saison dernière. McCormick a marqué tout juste 10 buts dans la Ligue américaine la saison dernière.

En tant que recrue à Binghamton, il s'est surtout démarqué par son caractère frondeur. À 183 livres, il est considéré comme un poids plume dans la Ligue américaine. Ça ne l'a pas empêché de passer 133 minutes au banc des pénalités. Chez les Senators, ses coéquipiers le surnomment Dexter. Avec son caractère bouillant, on trouve qu'il ressemble au tueur en série rendu célèbre par l'acteur Michael C. Hall à la télévision.

McCormick a prouvé à quel point il était compétitif lors de son passage au camp de perfectionnement estival des Sénateurs, l'été dernier. À Edelweiss, alors que les espoirs prenaient part à la course à obstacle des Spartans, il s'est mis en colère contre un officiel de parcours qui lui a imposé une pénalité qu'il jugeait injustifiée. À ce jour, l'Américain de 23 ans demeure convaincu que cette pénalité lui a coûté la victoire.

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer