Bobby Ryan: «Mes départs n'ont jamais été mémorables»

Bobby Ryan.... (Patrick Woodbury, Archives LeDroit)

Agrandir

Bobby Ryan.

Patrick Woodbury, Archives LeDroit

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

(BUFFALO) C'est embêtant.

Bobby Ryan veut faire oublier sa décevante fin de saison. Pour ce faire, il a mis les bouchées doubles à l'entraînement cet été. Un dernier obstacle se dresse toutefois devant lui.

Il n'aime pas les débuts de saison. Il n'a jamais connu de bons départs.

« J'ai déjà connu un bon début de saison. Ça m'est arrivé une fois. Sinon, mes départs n'ont jamais été très mémorables », a-t-il confié, hier.

L'ailier droit de 28 ans promet de ne pas paniquer s'il ne trouve pas le fond du filet ce week-end. « Si jamais je ne marque pas un seul but dans les trois premiers matches de la saison, ma réaction sera plus calme, plus mesurée que la vôtre », a-t-il lancé à l'endroit des journalistes.

« Je sais que Dave Cameron va me donner toutes les opportunités de connaître du succès si je travaille correctement. Je vais donc m'attarder aux petits détails du jeu. Les points vont suivre. »

Ryan, tout comme ses coéquipiers, prendra le temps de s'amuser durant le premier voyage de la saison. Cameron a même devancé l'heure de la séance d'entraînement de son équipe, vendredi matin à Toronto, afin de permettre à ses joueurs d'assister au deuxième match des séries des Blue Jays en après-midi.

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer