Fin heureuse d'un camp tranquille

Les Sénateurs ont eu le dessus sur le... (La Presse Canadienne)

Agrandir

Les Sénateurs ont eu le dessus sur le Canadien de Montréal samedi, par la marque de 5 à 4. Le trio de Mark Stone, Mike Hoffman et Kyle Turris a récolté neuf points.

La Presse Canadienne

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

C'est un camp d'entraînement sans grande histoire qui a pris fin samedi quand les Sénateurs d'Ottawa ont eu le meilleur sur le Canadien de Montréal 5-4 au Centre Canadian Tire.

Au lendemain de cette rencontre, l'équipe a annoncé sans surprise que l'attaquant Colin Greening et le défenseur Mark Fraser étaient cédés au club-école de Binghamton, une formalité une fois qu'ils sont passés au ballottage sans être réclamé. Greening y empochera son plein salaire de 2,75 millions$, tandis que Fraser a signé un contrat à deux volets en fin de camp afin de compenser le départ pour la Suède de l'espoir Mikael Wikstrand, au grand dam de ses patrons.

MacArthur au tapis

Une possible blessure au vétéran Clarke MacArthur subie samedi pourrait retarder la dernière décision de la direction de l'équipe avant de prendre le chemin de Buffalo pour le match inaugural de jeudi contre les Sabres, à savoir qui de Matt Puempel ou Shane Prince obtiendra le poste de 13e attaquant.

MacArthur a été sonné lors d'une collision avec son coéquipier Mark Fraser quand il a tenté de plaquer Alex Galchenyuk devant son filet en début de deuxième période. Il a quitté et n'est pas revenu «par mesure de précaution», a dit l'entraîneur-chef Dave Cameron, qui attendra à aujourd'hui pour en dire plus long sur son état. Une commotion cérébrale pourrait être une très mauvaise nouvelle alors qu'il en avait subi une sévère pas plus tard qu'en février dernier, lors de la fameuse collision qui avait mis un terme à la saison du gardien Robin Lehner.

Cette blessure ainsi que celle subie par le gardien Andrew Hammond (aine, absent deux semaines) sont vraiment les seules notes discordantes au camp, outre le départ de Wikstrand.

Le gardien recrue Matt O'Connor a cependant montré qu'il pourra tenir le fort comme substitut à Craig Anderson samedi en ayant clairement le meilleur sur son vis-à-vis Dustin Tokarski.

«Comme recrue, c'était bien d'obtenir cette expérience de jouer contre un jeu de puissance de la LNH et de voir tout le trafic qu'il y a devant le filet. J'ai des choses à travailler, mais je me sentais bien. L'équipe a donné des lancers du périmètre et je me sentais dans la 'zone'. J'ai bien contrôlé mon adrénaline devant les partisans locaux», a raconté O'Connor après la rencontre où il a cédé devant Dale Weise, Alex Galchenyuk, Brandan Gallagher et Max Pacioretty.

Dominés

Mauvais signe à l'approche du début de la saison, les Sénateurs ont vu les visiteurs dominer au chapitre des lancers, 37-15, comme ils l'avaient fait jeudi à Montréal dans un gain de 5-2 d'Ottawa. Une tendance qui rappelle la façon de jouer d'Ottawa sous Paul MacLean, quoiqu'il faut noter que les vétérans Marc Méthot et Jared Cowen ont été laissés de côté samedi.

«On n'aime jamais voir l'adversaire obtenir plus de tirs. On a laissé Montréal jouer dans notre zone trop longtemps. La bonne nouvelle, c'est qu'on a pratiqué beaucoup à jouer dans notre zone lors des deux dernières parties, on devrait être bon pour commencer l'année», estimait Cameron.

Les Sénateurs ont conclu le calendrier présaison avec une fiche de 3-2-2 et le moment fort du camp a probablement été la nomination de leur ancien capitaine, Daniel Alfredsson, au poste de conseiller principal des opérations hockey de l'équipe. À ce titre, Alfredsson a sauté sur la glace pour travailler avec quelques joueurs à la fin de l'entraînement matinal de samedi.

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer