Les Sénateurs laissent les Jets filer avec la victoire

Les Sénateurs ont échappé une avance de trois... (Trevor Hagan, La Presse Canadienne)

Agrandir

Les Sénateurs ont échappé une avance de trois buts en troisième période pour finalement s'incliner 4-3 en prolongation contre les Jets de Winnipeg.

Trevor Hagan, La Presse Canadienne

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

Parmi les éléments positifs à tirer du camp des Sénateurs d'Ottawa, il y a le rendement de Bobby Ryan. Dans les matches hors-concours dans lesquels il a été utilisé, il a trouvé une façon de participer au pointage.

Mardi soir, les Sénateurs ont échappé une avance de trois buts en troisième période pour finalement s'incliner 4-3 en prolongation contre les Jets de Winnipeg.

Ryan a malgré tout inscrit deux mentions d'aide.

Pourvu que ça dure.

Quelques heures avant le match, son entraîneur Dave Cameron a utilisé les médias pour lui lancer un message.

«Il sera un joueur très important pour nous. Pour que notre équipe atteigne son plein potentiel cette saison, Bobby Ryan devra être un de nos meilleurs joueurs. Du début à la fin de la saison.»

La portion la plus importante de cette déclaration, c'est clairement la fin.

L'an dernier, Ryan a été un des meilleurs joueurs de son équipe durant une période d'environ deux mois. En décembre et janvier, il était possiblement un des meilleurs joueurs de toute la Ligue nationale de hockey.

«Je place Bobby dans le même bateau que tous mes joueurs de grand talent. Karl, Turrey, Stoner, Anderson, Méthot... Nous allons essayer de protéger nos jeunes joueurs. Les joueurs plus âgés doivent faire face à la musique.»

Dave Cameron
entraîneur-chef des Sénateurs

Il a ensuite sombré dans une profonde léthargie. Impossible pour lui d'oublier cette fin de saison en queue de poisson. Il a marqué un seul but à ses 20 dernières parties.

Cameron n'a pas peur de défier directement son attaquant d'expérience.

Il se dit que Ryan sera le joueur le mieux rémunéré de son équipe cette saison. Il doit forcément être capable d'en prendre.

«Je place Bobby dans le même bateau que tous mes joueurs de grand talent. Karl, Turrey, Stoner, Anderson, Méthot... Ces gars-là doivent être capables de composer avec la pression. Nous allons essayer de protéger nos jeunes joueurs. Les joueurs plus âgés doivent faire face à la musique», résume Cameron.

Mardi, au MTS Centre, Ryan a récolté ses passes payantes sur les buts marqués par Milan Michalek et Jean-Gabriel Pageau.

Il aurait facilement pu en inscrire une troisième au troisième tiers. Il a envoyé Matt Puempel en échappée, mais ce dernier a frappé un poteau.

Zack Smith a marqué l'autre but des visiteurs.

Ryan a profité de son passage au Manitoba pour se bagarrer. À ce chapitre, face à son compatriote Blake Wheeler, il n'a pas très bien paru.

Wheeler, par ailleurs, a inscrit le premier but des Jets. Drew Stafford et Andrew Ladd ont inscrit les deux autres au troisième tiers.

Mark Scheifele a tranché durant la période de prolongation à trois contre trois.

Andrew Hammond a cédé les quatre buts.

Utilisé pendant la première portion de la soirée, Craig Anderson a été parfait, stoppant les 18 lancers dirigés vers son filet.

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer