«Un work in progress», prédit Cameron

Dave Cameron.... (Photo Patrick Woodbury, Archives LeDroit)

Agrandir

Dave Cameron.

Photo Patrick Woodbury, Archives LeDroit

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

Premiers matches préparatoires, première opportunité de voir du hockey à trois contre trois dans la LNH.

On sent les joueurs fébriles à l'idée d'essayer cette nouveauté.

Au terme des matches intra-équipe du week-end, au Centre Canadian Tire, on a laissé les joueurs s'amuser à trois contre trois pendant quelques minutes.

«C'était bien amusant. C'était aussi formateur. J'ai eu la chance d'effectuer deux présences sur la glace à trois contre trois. J'ai pris au moins sept ou huit décisions de cabochon», a reconnu bien humblement Mark Stone.

Le jeune ailier droit n'est pourtant pas reconnu pour ses bourdes. En tant que recrue, au contraire, il s'est vite bâti une réputation fort enviable à titre de patineur très intelligent.

«J'ai commis les erreurs lors du jeu à trois contre trois parce que c'est nouveau. Je ne sais pas vraiment quoi faire quand je me trouve sur la patinoire.»

L'entraîneur-chef Dave Cameron a passé une bonne partie de l'été à se préparer au nouveau format des périodes de prolongation. Il s'est demandé quels joueurs utiliser et quelle stratégie préconiser.

Sa conclusion? «Rien n'est coulé dans le béton. Je crois que ce sera un work in progress pour toutes les équipes dans les prochains mois.»

«Au fond, les priorités seront les mêmes qu'à cinq contre cinq ou qu'à quatre contre quatre. Nous allons demander aux joueurs de se concentrer sur la gestion de la rondelle. Nous allons leur demander de ne pas étirer inutilement leurs présences sur la patinoire. Nous allons évidemment compter sur nos gardiens et leur demander de réussir un gros arrêt une fois de temps en temps.»

Les gardiens seront prêts.

«La LNH souhaite voir moins de matches se terminer en tirs de barrage. Elle s'y prend de la bonne façon», croit Andrew Hammond.

Ce dernier effectuera sa première sortie du calendrier préparatoire, ce soir, à Toronto.

«Les périodes de prolongation à trois contre trois seront excitantes pour tout le monde, y compris les joueurs. L'important, dans un sport collectif, c'est que les matches soient gagnés et perdus par des équipes», dit Craig Anderson.

Le vétéran gardien sera du premier match hors-concours au CCT.

Matt O'Connor secondera Anderson. Chris Driedger sera le partenaire du Hamburglar.

sstlaurent@ledroit.com

Partager

À lire aussi

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer