Alfredsson revient au bercail

L'ex-joueur étoile des Sénateurs, Daniel Alfredsson, revient au... (Photo Étienne Ranger, Archives LeDroit)

Agrandir

L'ex-joueur étoile des Sénateurs, Daniel Alfredsson, revient au sein de l'organisation qui l'a repêché.

Photo Étienne Ranger, Archives LeDroit

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

C'est maintenant officiel. Le plus grand joueur de l'histoire des Sénateurs d'Ottawa sera désormais le conseiller principal des opérations hockey de l'équipe.

C'était un secret de Polichinelle. On parlait depuis bientôt 10 mois du retour éventuel de Daniel Alfredsson à Ottawa.

En début de semaine, on avait laissé savoir que l'entente était pratiquement conclue.

La nouvelle a été confirmée en début de soirée jeudi. Le propriétaire des Sénateurs, Eugene Melnyk, s'est chargé de l'annoncer aux fans sur Twitter.

Dans un communiqué paru sur le site Internet de l'équipe, on explique qu'Alfredsson travaillera au sein de la direction des opérations hockey des Sénateurs durant la saison 2015-2016.

Le rôle du conseiller principal qui lui a été confié n'a pas été clairement défini. On indique simplement que le Suédois de 42 ans épaulera le directeur général Bryan Murray en «effectuant des tâches au chapitre des opérations hockey au niveau de la Ligue nationale de hockey, du dépistage et du perfectionnement des joueurs».

Il ne devrait pas manquer de travail.

Quand il s'est installé dans le bureau du directeur général, en 2007, Murray s'était bien entouré.

Dans les années qui ont suivi, lorsque des hommes de hockey comme Brent Flahr et Tim Murray ont quitté Ottawa pour accepter des postes plus prestigieux ou importants ailleurs, la taille de son équipe n'a cessé de diminuer.

Depuis deux ans, les Sénateurs fonctionnent avec une des plus petites équipes de direction de la LNH.

«C'est exceptionnel d'avoir cette occasion de demeurer dans le monde du hockey après ma retraite, particulièrement à Ottawa. Les Sénateurs disposent d'un formidable département des opérations hockey et un excellent personnel d'entraîneurs. Ils ont bâti une équipe très rapide et talentueuse alignant plusieurs excellents jeunes espoirs. Je crois que mon expérience comme hockeyeur peut aider à stimuler ce groupe et nous permettre de maintenir le rythme développé lors de la saison dernière», a fait savoir Alfredsson dans le communiqué.

Ce fut son seul commentaire.

LeDroit a essayé de le contacter en milieu de soirée.

Dans un texto, il a répondu bien poliment qu'il se fera un plaisir de répondre à toutes nos questions... vendredi.

Il répondra aux questions de tous les reporters, en fait, lors d'une conférence de presse sur l'heure du midi au Centre Canadian Tire.

Un homme de records

Alfredsson a été le deuxième choix de sixième ronde des Sénateurs lors du repêchage amateur de 1994.

Dix-neuf ans plus tard, quand il a quitté l'organisation, il détenait le record pour le plus grand nombre de parties jouées avec le maillot rouge et noir sur le dos. Il trônait aussi au sommet en ce qui a trait aux buts, aux mentions d'aide, aux points, aux buts marqués dans les unités spéciales, aux buts gagnants et aux tours du chapeau.

Il a également été le capitaine durant 13 saisons, entre 1999 et 2013.

Après avoir passé une saison dans l'organisation des Red Wings de Détroit, il est rentré à la maison pour accrocher ses patins, le 4 décembre dernier.

«Je suis ravi pour nos partisans et notre équipe que Daniel a accepté d'entamer le deuxième chapitre de son illustre carrière au hockey à un endroit qui lui est familier. Daniel a joué un rôle tout à fait exceptionnel dans l'histoire de notre équipe. Je veux vraiment qu'il continue de faire partie de notre club de hockey et de notre ville», a déclaré M. Melnyk.

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer