Chabot veut manger ses croûtes dans la LHJMQ

Thomas Chabot, le premier choix des Sénateurs au...

Agrandir

Thomas Chabot, le premier choix des Sénateurs au repêchage de l'été dernier, garde les deux pieds sur terre.

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
Sylvain Saint-Laurent
Le Droit

Un poste disponible à la ligne bleue à Ottawa? Ça ne change pas grand-chose à la vie de Thomas Chabot.

Le premier choix des Sénateurs au repêchage de l'été dernier garde les deux pieds sur terre. Il ne se voit pas dans la LNH cet automne.

«Ce n'est pas un objectif que j'ai en tête», a indiqué le Beauceron lors de l'ouverture du camp des recrues.

D'ici à son inévitable retour dans la Ligue de hockey junior majeur du Québec, Chabot se donne des objectifs tout simples. Il veut «s'améliorer chaque jour» tout en prouvant à la direction des Sénateurs «qu'elle a pris la bonne décision en me repêchant en première ronde».

Il veut, en outre, faire bonne impression à l'extérieur de la glace. «Je veux démontrer que je suis une bonne personne.»

Se battre pour un poste, dans tout ça?

«Un peu. C'est certain que les Sénateurs ne manquent pas de bons défenseurs. J'en ai rencontré quelques-uns, d'ailleurs, mercredi. Ils étaient tous présents à l'aréna. On verra bien ce qui va se passer. Je veux vraiment prendre les choses un jour à la fois. L'objectif, c'est de continuer à me développer.»

On le sent un peu plus vorace et ambitieux quand il parle de sa troisième campagne dans les rangs juniors.

L'hiver dernier, il a été le 13e défenseur le plus productif de la LHJMQ. Avec un an de plus derrière la cravate, il devrait logiquement faire mieux.

Il a reçu une invitation tardive au camp estival d'Équipe Canada junior. Ça s'est bien passé pour lui à Calgary. Il caresse maintenant le rêve de passer le temps des Fêtes en Europe avec les meilleurs joueurs de son âge.

Le reste, la carrière chez les pros, viendra bien assez vite. Chabot sait que les Sénateurs n'attendent jamais trop longtemps avant d'accorder une opportunité à leurs espoirs les plus méritants.

«Ils donnent des chances aux jeunes qu'ils repêchent.

C'est le fun de voir ça. Mais moi, pour l'instant, je veux vraiment continuer à me développer comme individu. Je m'en vais dans ce sens-là.»

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer