Nouvel agent pour Pageau

Jean-Gabriel Pageau... (Patrick Woodbury, archives LeDroit)

Agrandir

Jean-Gabriel Pageau

Patrick Woodbury, archives LeDroit

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

Avant d'apposer sa griffe au bas de son deuxième contrat de la LNH, Jean-Gabriel Pageau aura un poids lourd des négociations dans son coin.

L'attaquant des Sénateurs d'Ottawa a laissé son agent de la première heure dans la dernière semaine pour se joindre à l'agence Newport Sports, menée par l'influent Don Meehan. Pageau entretenait une bonne relation avec Paul Corbeil du Groupe Paraphe depuis ses années avec les Olympiques de Gatineau, mais Newport Sports l'a approché avec des arguments qu'il ne pouvait pas balayer du revers de la main.

«Je ne veux rien enlever à Paul Corbeil. Je n'avais aucun conflit avec lui. Je ne change pas d'agence parce que les négociations n'avançaient pas, mais j'ai reçu une offre que je ne pouvais refuser de Newport Sports.»

Contrat à sens unique

Le Gatinois de 22 ans ne s'en cache pas. Son prochain contrat devra être à sens unique. «Je ne suis pas pressé, mais je recherche de la stabilité. Mon but est d'avoir un contrat uniquement de la LNH. Faire la navette entre la Ligue américaine et la Ligue nationale, c'est dur sur la confiance. Si on peut me garantir un contrat à une voie, on verra pour la durée du contrat après. Je suis bien ici. Je suis fier de représenter les Sénateurs pour ma région.»

Le premier contrat de trois ans de Pageau est maintenant échu et il n'a pas vraiment voulu dire si son changement d'allégeance était lié au fait que plusieurs de ses coéquipiers, comme Erik Karlsson, Clarke MacArthur, Bobby Ryan, Mark Stone et Mika Zibanejad, sont représentés par Newport Sports. «Je pense que nous avons huit joueurs représentés par Newport. Je peux juste dire que cette agence m'apporte des avantages importants.»

Avec Don Meehan, Jean-Gabriel Pageau fera partie du même clan que celui de PK Subban du Canadien de Montréal. Est-ce que ça lui apportera l'avantage de lui demander de tirer moins fort sur lui maintenant? Pageau sourit devant cette question.

«Ah, ça non! Ça ne changera rien au jeu. PK est un bon joueur. Ça prouve simplement à quel point je me joins à une grosse agence.»

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer