Des nouvelles encourageantes pour Eugene Melnyk

Le propriétaire des Sénateurs, Eugene Melnyk... (Simon-Séguin Bertrand, Archives LeDroit)

Agrandir

Le propriétaire des Sénateurs, Eugene Melnyk

Simon-Séguin Bertrand, Archives LeDroit

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

Les nouvelles étaient encourageantes pour Eugene Melnyk vendredi.

En fin de journée, les Sénateurs ont rapporté que depuis jeudi après-midi quand ils ont lancé un appel au public, ils avaient reçu environ 2000 appels et courriels de personnes intéressées à offrir une partie de leur foie pour le propriétaire de l'équipe, qui a besoin d'une telle greffe pour survivre.

«C'est encourageant et c'est inspirant. On ne sait pas combien de ces personnes ont fini par envoyer une application à l'Unité des transplantations (au Toronto General Hospital), mais leur télécopieur reçoit un flux constant d'applications, à ce qu'on me dit», a relaté le président des Sénateurs Cyril Leeder en fin de journée.

«Nous espérons qu'un tel volume permettra de trouver un donneur compatible. Le docteur n'a pas dit de cesser d'envoyer des applications, en tout cas. Les gens peuvent encore le faire (numéro 416-340-4317) en fin de semaine, alors que nos lignes téléphoniques seront fermées», a-t-il ajouté.

Le médecin responsable du programme de donneurs vivants de foie au TGH, Gery Levy, a dit au Ottawa Citizen que la réponse était «renversante» et que déjà, trois donneurs potentiels avaient été interviewés alors que six autres ont été identifiés. Ils doivent passer une batterie de tests, incluant des tests psychologiques et du dépistage au niveau de l'éthique.

«Ça (une transplantation) pourrait arriver dès (aujourd'hui) si les conditions sont rencontrées, ou ça pourrait être la semaine prochaine. Nous n'avons pas des semaines pour conclure ça. On parle de jours, une semaine tout au plus. Nous savons que nous devons bouger rapidement», a-t-il dit.

Leeder a reçu un courriel de son patron qui se disait «renversé» par la réponse du public.

«C'est encourageant et motivant en même temps, tout le monde (au bureau des Sénateurs) est enthousiasmé. On ne devrait pas être surpris par la réponse d'Ottawa-Gatineau alors que quelqu'un est dans le besoin, on l'a vu souvent... Il y a eu des réponses de partout au pays également, de Vancouver aux Maritimes ainsi que d'ailleurs dans le monde», a mentionné le président des Sénateurs.

Partager

À lire aussi

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer