Appel à l'aide pour Eugene Melnyk

Le propriétaire des Sénateurs d'Ottawa, Eugene Melnyk, est... (Étienne Ranger, Archives LeDroit)

Agrandir

Le propriétaire des Sénateurs d'Ottawa, Eugene Melnyk, est hospitalisé depuis la fin avril à Toronto.

Étienne Ranger, Archives LeDroit

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

Après Bryan Murray et feu Mark Reeds, la famille des Sénateurs d'Ottawa est à nouveau frappée par la maladie alors que leur propriétaire Eugene Melnyk est présentement hospitalisé à Toronto en attente d'une greffe du foie.

Sa situation est critique alors que l'équipe a révélé qu'il est au Toronto General Hospital depuis trois semaines et qu'il n'en sortira pas tant qu'un « donneur vivant » n'aura pas été trouvé. À cette fin, le club a lancé un appel au public afin de trouver une telle personne qui serait compatible avec M. Melnyk et pourrait se prêter à une telle transplantation.

Alors que son équipe avait orchestré une remontée de classement historique en fin de saison pour se qualifier pour les séries, avant d'être éliminée en première ronde par le Canadien de Montréal, Melnyk avait effectué très peu d'apparitions publiques et encore moins de commentaires, ce qui n'était pas dans ses habitudes. On sait maintenant pourquoi, alors qu'il a dû composer avec deux sérieux problèmes de santé à compter de la mi-janvier.

« La santé de Eugene s'est détériorée et il a maintenant un besoin urgent d'une transplantation. Le temps presse. Sa vie est en danger sans un nouveau foie », a révélé le président de l'équipe, Cyril Leeder, lors d'un point de presse tenu en fin d'après-midi jeudi.

Propriétaire des Sénateurs et de leur domicile, le Centre Canadian Tire, depuis 2003, Eugene Melnyk est âgé de 55 ans. L'homme qui a fait fortune dans le domaine pharmaceutique, notamment en fondant la Biovail Corporation, hésitait apparemment à procéder de cette manière, mais les tests pratiqués sur les membres de sa famille et des amis proches n'ont pas permis de trouver un donneur compatible avec lui, donc il s'est laissé convaincre de lancer cet appel au public.

Les Sénateurs espèrent du même coup faire mieux connaître les programmes de transplantation du foie, organe qui peut se régénérer en l'espace de 90 à 120 jours et reprendre sa taille normale après une ablation. Mais l'objectif premier est de sauver la vie du propriétaire du club.

« Tout le monde peut faire un tel appel au public, c'est juste qu'Eugene a accès à une plateforme différente. À ce moment-ci, nous allons faire tout en notre pouvoir pour trouver quelqu'un prêt à lui donner un foie », a ajouté Leeder.

Toute personne âgée de 18 à 55 ans et en bonne santé, homme ou femme, peut se porter volontaire. Le directeur médical du programme de transplantation multiorganes du University Health Network au GHT, le docteur Atul Humar, a indiqué par voie de communiqué que plus de 600 greffes du foie ont été réalisées et que « tous les donneurs ont pu retrouver une vie normale sans aucune limitation ».

La première étape consiste à remplir différents formulaires, après quoi les candidats retenus pourraient être appelés à aller à Toronto (aux frais des Sénateurs, a dit Leeder) pour subir d'autres batteries de tests.

Les liens pour obtenir les formulaires se retrouvent sur le site Internet de l'équipe au www.ottawasenators.com. Il est également possible de communiquer avec le bureau des Sénateurs, au 613-599-0100, pour obtenir de l'aide pour l'envoi des formulaires médicaux.

En soirée jeudi, le club rapportait que plusieurs personnes avaient manifesté de l'intérêt, dénombrant déjà plus de 800 appels.

Partager

À lire aussi

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer