Anderson sera devant le filet des Sénateurs

Craig Anderson... (Photo Sean Kilpatrick, PC)

Agrandir

Craig Anderson

Photo Sean Kilpatrick, PC

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

Dave Cameron a permis aux Sénateurs d'Ottawa de réussir une remontée historique vers la fin de la saison régulière. Pour y parvenir, il a fait entièrement confiance aux plus jeunes joueurs de son organisation.

Ce soir, dans un match qu'il n'a pas le droit de perdre, il va s'en remettre à un vétéran.

Craig Anderson obtiendra un deuxième départ consécutif, alors que les Sénateurs tenteront d'éviter l'élimination sur la patinoire du Centre Canadian Tire.

L'entraîneur n'a pas trop voulu se perdre dans de longues explications.

«Nous avons la chance de miser sur un vétéran qui a prouvé sa valeur en séries. Ce soir, il est celui qui nous donnera la meilleure chance de l'emporter», résume-t-il.

Anderson n'y est pas allé de déclarations fracassantes ce matin non plus.

«Il faudra traiter cette partie comme n'importe quelle autre. En même temps, il faudra s'assurer de tout laisser sur la glace. La pire chose qui pourrait nous arriver, à la fin de la journée, c'est rentrer au vestiaire en se disant qu'on aurait pu faire certaines choses mieux ou différemment.»

Les Sénateurs ont eu deux journées complètes pour digérer leur dernier revers contre le Canadien de Montréal.

Le repos a fait du bien au meilleur attaquant de l'équipe, Mark Stone, qui a joué les deux dernières parties avec un poignet blessé.

«Cette pause de deux jours aurait difficilement pu tomber à un meilleur moment. Plus le temps passe, plus je peux bouger mon poignet. Je me sens de mieux en mieux», dit celui qui n'a toujours pas marqué dans la série.

Stone est d'avis que les Sénateurs connaîtront un bon début de match ce soir.

«Nous avons eu la chance de jouer notre survie à quelques occasions dans les derniers mois. Ça s'est toujours bien passé», souligne-t-il.

CINQ CHOSES À SAVOIR

1 - Seulement quatre équipes, dans l'histoire de la LNH, ont réussi à combler un déficit de 0-3 pour gagner une série. Les Kings de Los Angeles l'ont fait pas plus tard que l'an dernier. Dans la LHJMQ, les Foreurs de Val-d'Or ont réussi l'exploit cette semaine. Ils ont complété leur remontée hier en éliminant le Drakkar de Baie-Comeau.

2 - Les Sénateurs se sont retrouvés en déficit de 0-3 à trois occasions, depuis 1997, dans les séries de la coupe Stanley. Chaque fois, ils ont subi le balayage.

3 - Les joueurs de Dave Cameron ont complété 158 mises en échec depuis le début des séries. Ils occupent présentement le quatrième rang parmi les 16 formations qui participent au tournoi printanier. Ils sont aussi la troisième équipe la plus punie des séries. On leur a décerné 18 pénalités mineures dans les trois premières rencontres.

4 - Michel Therrien tentera de remporter ce soir un 36e match en séries éliminatoires. Ça lui permettrait de rejoindre Tommy Ivan et John Muckler au 36e rang du classement des entraîneurs qui ont connu le plus de succès au hockey de printemps dans la LNH. Muckler, on s'en souvient, a été le directeur général pendant cinq saisons entre 2002 et 2007. 

5 - Après trois matches, Jean-Gabriel Pageau est le meneur chez les Sénateurs avec 11 lancers bloqués. Les défenseurs Marc Méthot et Mark Borowiecki le suivent. Ils en ont bloqué neuf et huit, respectivement.

Formation probable des Sénateurs

AGCAD
MacArthurTurrisStone
MichalekZibanejadRyan
CondraPageauLazar
HoffmanSmithNeil

DGDD
MéthotKarlsson
WierciochCeci
BorowieckiGryba

Formation probable du Canadien

AGCAD
PaciorettyDesharnaisSmith-Pelly
GalchenyukPlekanecGallagher
De La RoseEllerWeise
PrustMitchellFlynn

DGDD
MarkovSubban
GilbertPetry
EmelinPateryn
Partager

À lire aussi

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer