Les jeunes devront faire mieux

Dans un troisième match de suite, les jeunes... (Patrick Woodbury, LeDroit)

Agrandir

Dans un troisième match de suite, les jeunes Sénateurs ont démontré qu'ils ont de sérieuses difficultés à défendre une avance contre un adversaire plus aguerri.

Patrick Woodbury, LeDroit

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

Les Sénateurs étaient convaincus que le match n'était pas terminé.

Tandis que Dale Weise célébrait son deuxième but du match entouré de ses coéquipiers, Kyle Turris plaidait sa cause devant les arbitres.

«Dans leur sortie de zone, ils ont envoyé la rondelle vers notre banc. La rondelle a dévié au mince poteau qui retient la baie vitrée. D'habitude, quand la rondelle touche ce poteau, les officiels sifflent l'arrêt du jeu», a-t-il argué.

Tandis que les fans se dirigeaient en vitesse vers la sortie, plus de la moitié des joueurs des Sénateurs demeuraient au banc, dans l'attente d'une réponse.

«Nous n'avons pas reçu de réponse, justement. C'est frustrant», complète Turris.

Le centre numéro un et ses coéquipiers n'auront pas le choix de passer l'éponge. Et rapidement. De toutes façons, Dave Cameron a clairement dit durant sa conférence de presse que «les décisions des officiels ne nous ont pas fait perdre cette rencontre».

C'est quoi, alors?

Il y a eu cette mauvaise deuxième période. Dans un troisième match de suite, les jeunes Sénateurs ont démontré qu'ils ont de sérieuses difficultés à défendre une avance contre un adversaire plus aguerri.

Dans les 40 dernière minutes de jeu réglementaire, les Sénateurs ont lancé seulement 15 fois sur Carey Price. «Leurs défenseurs limitent très bien le temps et l'espace que nous avons en zone d'attaque», commence le sage Erik Condra.

«Nous avons aussi un problème. Nous essayons constamment de compléter des jeux trop jolis. Nous affrontons le meilleur gardien au monde. La façon de battre un gardien de qualité, c'est de lancer et de foncer au filet pour lui rendre la vie difficile. Nous ne pourrons pas le battre souvent avec des tic-tac-toes...»

«Nous nous sommes un peu trop fiés sur un seul trio pour la production offensive dernièrement. Pour revenir dans cette série, d'autres joueurs devront se lever.»

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer