Jouera ou ne jouera pas?

Mark Stone a brièvement pris part à la... (Patrick Woodbury, LeDroit)

Agrandir

Mark Stone a brièvement pris part à la séance de patinage d'avant-match, vendredi matin. En six ou sept minutes, il a surtout essayé de manier la rondelle. Il a décoché quelques lancers.

Patrick Woodbury, LeDroit

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

(MONTRÉAL) Malgré sa micro-fracture au poignet droit, Mark Stone pourrait prendre part au deuxième match de la série entre les Sénateurs d'Ottawa et le Canadien de Montréal, ce soir, au Centre Bell.

L'ailier de Winnipeg a brièvement pris part à la séance de patinage d'avant-match, ce matin.

En six ou sept minutes, il a surtout essayé de manier la rondelle. Il a décoché quelques lancers.

«Je suis convaincu qu'il voudra jouer ce soir», a déclaré Dave Cameron durant sa conférence de presse d'avant-match.

«Nous appliquons toujours la même recette avec nos joueurs. Si nos médecins nous assurent qu'il ne risque pas d'aggraver son cas en jouant, nous allons y réfléchir.»

Si Stone déclare forfait, l'entraîneur-chef des Sénateurs devra lui trouver un remplaçant. Hier, il semblait pencher vers l'homme fort de 35 ans Chris Neil. Ce matin, il était un peu plus tiède.

«Je n'ai pas encore pris ma décision», assure-t-il.

Cameron pourrait également se tourner vers le gaucher Zack Smith. Ce dernier a l'avantage d'avoir disputé quelques parties en fin de saison.

L'entraîneur-chef recrue s'attend à un match propre, ce soir.

«J'ai posé cette question à mes joueurs ce matin: à quoi, selon vous, ressemblera l'arbitrage ce soir? Tenter de commettre une infraction sur la patinoire sera comme tenter d'entrer par effraction dans un poste de police pour y commettre un vol qualifié», a-t-il lancé avec bonne humeur.

Andrew Hammond sera de retour devant le filet d'Ottawa. Il obtiendra donc la chance de racheter sa performance décevante de mercredi.

Le fait de savoir à quoi s'attendre pourrait l'aider.

«Un peu, sans doute. L'ambiance électrique du Centre Bell n'a pas trop affecté ma performance dans le match un, insiste-t-il. Mon idée n'a pas changé. J'aurais pu faire un arrêt ou deux de plus pour aider mon équipe à gagner. J'espère que le résultat sera différent ce soir.»

Cinq choses à savoir pour le match de ce soir

1 - Pierre-Alexandre Parenteau ratera le match de ce soir dans le camp du Canadien. Il est blessé au «haut du corps». Max Pacioretty pourrait effectuer un retour au jeu.

2 - Historiquement, le match numéro deux des séries éliminatoires a toujours causé des problèmes aux Sénateurs. Ils ont remporté seulement cinq des 23 matches numéro deux dans lesquels ils ont été impliqués depuis 1997.

3 - Erik Karlsson a passé 30 minutes et 55 secondes sur la patinoire, lundi. Il s'agissait de son troisième plus haut total de sa carrière en séries. Les deux matches où il a joué davantage se sont conclus en prolongation.

4 - Clarke MacArthur a causé une petite surprise, mercredi, en dominant une catégorie statistique où il ne brille pas habituellement. Il a complété sept mises en échec dans le match numéro un. Le meneur du côté du Canadien, Devante Smith-Pelly, en a complété une de moins.

5 - Un autre joueur des Sénateurs a subi une blessure dans les derniers jours. Il s'agit du réserviste Colin Greening. Il soigne quelque chose de «très mineur» selon Dave Cameron. Greening a disputé seulement 10 parties dans la LNH en 2015.

Formation probable des Sénateurs

AGCAD
MacArthurTurrisMichalek
RyanZibanejadChiasson
CondraPageauLazar
HoffmanLegwandNeil

DGDD
MéthotKarlsson
WierciochCeci
BorowieckiGryba

Formation probable du Canadien

AGCAD
GalchenyukPlekanecGallagher
PaciorettyDesharnaisSmith-Pelly
De La RoseEllerWeise
PrustMitchellFlynn

DGDD
MarkovSubban
EmelinPetry
BeaulieuGilbert
Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer