Un poignet brisé pour Stone

Stone, atteint juste au-dessus du gant droit, s'est... (Ryan Remiorz, La Presse Canadienne)

Agrandir

Stone, atteint juste au-dessus du gant droit, s'est tordu de douleurs pendant de longues secondes sur la patinoire, avant de regagner immédiatement le vestiaire.

Ryan Remiorz, La Presse Canadienne

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

(MONTRÉAL) Mark Stone a subi une microfracture du poignet droit, mardi soir, dans le premier match de la série quarts de finale de l'Est.

La nouvelle a été confirmée jeudi matin par la direction des Sénateurs d'Ottawa. Stone aurait subi des examens médicaux approfondis, en tout début de journée, dans un centre hospitalier montréalais.

Impossible de savoir, pour l'instant, s'il sera capable de jouer à nouveau ce printemps.

Son agresseur, P.K. Subban, ne sera pas suspendu pour son cinglage.

C'est ce qu'a indiqué le vice-président à la sécurité des joueurs de la Ligue nationale de hockey, Stéphane Quintal, au journaliste Pierre LeBrun d'ESPN. Ce dernier a par la suite fourni l'information sur son compte Twitter.

Subban a écopé d'une pénalité majeure et d'une inconduite de partie pour son geste posé à 8:23 de la deuxième période du match remporté 4-3 par le CH, mercredi.

Stone, atteint juste au-dessus du gant droit, s'est ensuite tordu de douleurs pendant de longues secondes sur la patinoire, avant de regagner immédiatement le vestiaire. Si l'attaquant est revenu au jeu quelques minutes plus tard, il s'est absenté en au moins deux autres occasions pour retourner au vestiaire des soins y subir des traitements.

Après la rencontre, l'entraîneur-chef des Sénateurs, Dave Cameron, a menacé à mots couverts d'appliquer la loi du talion à l'endroit du Tricolore si Subban n'était pas sanctionné davantage. «S'il n'est pas suspendu, ça veut dire qu'un de leurs meilleurs joueurs peut recevoir un coup de bâton et que nous n'obtiendrons que cinq minutes de punition», a-t-il dit aux journalistes.

Selon le journaliste Elliotte Friedman, de Sporstnet, Cameron ne sera pas mis à l'amende.

Le Canadien mène cette série 1-0. Le deuxième match sera disputé vendredi au Centre Bell.

- Avec La Presse Canadienne

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer