Alfredsson donne son vote à Stone

Mark Stone.... (Patrick Woodbury, Archives LeDroit)

Agrandir

Mark Stone.

Patrick Woodbury, Archives LeDroit

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

(PHILADELPHIE) «Si Stoner ne remporte pas le trophée Calder, je vais peut-être lui offrir le mien.»

Ce commentaire a été lancé de façon tout à fait désinvolte sur Twitter, samedi après-midi.

L'auteur de cette phrase? Nul autre que le seul joueur de l'histoire des Sénateurs à avoir gravé son nom sur le trophée qui est remis annuellement à la recrue de l'année dans la LNH.

Daniel Alfredsson réussira peut-être à convaincre quelques membres de la Professional Hockey Writers Association (PHWA), qui en sont à remplir leurs bulletins de vote.

Mark Stone a fait tout ce qu'il pouvait pour les impressionner.

Il a une fois de plus été le héros à l'attaque, samedi. Il a marqué deux des trois buts de son équipe dans le match décisif des Sénateurs, à Philadelphie.

Ça lui permet de terminer la saison au premier rang du classement des marqueurs chez les recrues de la LNH. Il a inscrit le même nombre de points que Johnny Gaudreau, des Flames de Calgary.

Il trône toutefois au premier rang parce qu'il a marqué deux buts de plus que celui qu'on surnomme «Johnny Hockey» dans l'ouest canadien.

À la veille des séries éliminatoires, Stone n'a plus vraiment envie de parler de ses performances individuelles. «Je me sens bien. Je joue bien. J'ai développé une belle complicité avec Kyle Turris et Clarke MacArthur. J'espère que ça va pouvoir continuer en séries», a simplement résumé celui qui a inscrit au moins un point dans chacun des neuf derniers matches du calendrier régulier.

Turris, le centre qui l'a très bien alimenté dans les derniers matches, se range derrière Alfredsson.

«Mark mérite le titre de recrue de l'année. Il joue de façon incroyable. Il a le don de se manifester quand nous avons le plus besoin de lui. Il peut tout faire. Il est habile avec son bâton. Ça lui permet de créer tout plein de revirements. Il nous aide beaucoup lors des mises en jeu en zone défensive. Il lit si bien le jeu en attaque...

«Un vrai joueur complet.»

Stone a quand même l'impression d'avoir connu un match difficile, à l'image de ses coéquipiers, samedi. «Nous savions tous à quel point l'enjeu était grand. J'ai eu des papillons dans l'estomac du début à la fin.»

«C'est quand même extraordinaire. Nous sommes en route vers les séries. Je suis fier de ce que nous avons accompli et je suis confiant pour la suite des choses parce que l'ambiance dans le vestiaire est vraiment super.»

Tous les matches de la première ronde seront diffusés sur TVA Sports ainsi qu'au réseau CBC.

Les billets pour les matches 2,4 et 6, qui seront présentés à Kanata, seront mis en vente ce matin à 10h.

Sstlaurent@ledroit.com

Partager

À lire aussi

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer